Centrafrique : Paris, Londres et Washington s’opposent à  une livraison d’armes chinoises

0
107


La France, le Royaume-Uni et les États-Unis se sont opposés jeudi 14 juin aux Nations unies à  une demande d’importation d’armes chinoises en Centrafrique, soumise depuis 2013 à  un embargo. Cette requête était pourtant soutenue par la Minusca.

La ministre centrafricaine de la Défense, Marie-Noà«lle Koyara, avait déposé le 5 juin auprès du comité des sanctions de l’ONU une demande d’exemption à  l’embargo qui pèse sur la Centrafrique pour obtenir l’autorisation d’importer du matériel chinois : véhicules blindés, mitrailleuses, grenades lacrymogènes et autres équipements et munitions destinés à  sa police et son armée.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here