Qui est Nora Wahby, l’Egyptienne aux commandes d’Ericsson Afrique de l’Ouest ?

0
13

Ericsson vient de confier la responsabilité de ses affaires en Afrique de l’Ouest à l’Egyptienne Nora Whaby. La stratégie d’ancrage régionale de la firme suédoise de télécoms lui incombe désormais.

Sur son profil LinkedIn, rien ne filtre pour l’instant au sujet de ses nouvelles fonctions. Mais, Nota Wahby officie depuis le 1er juin en tant que responsable d’Ericsson Afrique de l’Ouest, annonce la multinationale suédoise de télécommunications dans un récent communiqué.

Chez Ericsson, Nora Wahby est donc une « enfant de la maison » pour y avoir passé ces 20 dernières années. Après des débuts de consultante réseau et technologie au sein de la filiale égyptienne, cette ingénieure électrique et électronique formée à l’Université Ain Shams au Caire, a rapidement gravi les échelons. Elle a notamment géré le programme pour le projet d’amélioration de la performance de Vodafone Egypte dans le cadre du partenariat de ce dernier avec Ericsson. Jusqu’à fin mai 2018, elle officiait à Johannesburg en qualité de Key Account Manager où elle gérait le compte de MTN au sein de la filiale locale d’Ericsson.

Désormais à la tête de la région Afrique de l’Ouest, Nora Wahby embrasse donc ainsi sa toute première fonction d’une telle envergure. Selon le management d’Ericsson, elle est le profil approprié.

Mission : «renforcer le positionnement d’Ericsson»

«L’expérience de Nora dans la transformation de nos clients et le développement de nouvelles capacités sur les marchés en développement nous permettra de renforcer notre relation à long terme avec les clients d’Ericsson en Afrique de l’Ouest. Ce sera la clé pour construire l’avenir de la connectivité, stimuler la croissance et la transformation dans ces marchés», Rafiah Ibrahim, directeur d’Ericsson Moyen-Orient et Afrique.

En Afrique de l’Ouest, Ericsson est implanté dans 11 pays à savoir le Bénin, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Togo, la Sierra Leone, le Niger, le Mali, le Nigeria, le Ghana, le Liberia et le Burkina Faso. La mission de Nora Wahby consistera à superviser les activités du groupe dans ces différents pays. Elle aura également le défi de permettre à la firme de gagner en efficacité au niveau régional dans la gestion des ressources communes de fonction.

«Je suis fier d’assumer ce nouveau rôle et je suis impatiente de renforcer le positionnement d’Ericsson dans l’industrie des télécommunications tout en élargissant sa portée dans les pays dont je serai responsable», a-t-elle confié.

L’industrie des télécoms en Afrique de l’Ouest est très mouvementée en ce moment où les équipementiers internationaux présents cherchent tous -ou presque- à renforcer leur empreinte et surtout grignoter une plus grande part de marché. Actuellement Ericsson dispute le gâteau avec le finlandais Nokia -qui a récemment absorbé Alcatel-, l’allemand Siemens, le coréen Samsung -qui prévoit de doubler ses investissements sur le continent- ou encore le chinois Huawei qui mise sur sa politique low cost pour ravir la vedette à ses concurrents.

 

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here