Gabon : Eximbank of China à Libreville pour examiner les projets prioritaires

0
28

Une délégation du groupe bancaire chinois d’import et export, Eximbank of China, a échangé cette semaine avec le premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet, dans la capitale gabonaise, Libreville. Conduite par le vice-président de la Banque, Sun Ping, la délégation visait à examiner les projets prioritaires du Gabon auxquels il faudra apporter un appui.

La Banque chinoise d’import et export, China Eximbank, va poursuivre l’appui financier au Gabon destinés à plusieurs projets. Une délégation de l’institution financière conduite par son vice-président, Sun Ping, a rencontré lundi dernier, le premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet à Libreville. Selon les sources officielles, lors de l’échange avec le chef du gouvernement gabonais, il a été question pour la délégation chinoise, d’évoquer les projets prioritaires du Gabon mais aussi envisager un renforcement du partenariat entre la Banque et l’Etat gabonais.

En ce qui concerne les projets prioritaires à ses yeux, la délégation conduite par Sun Ping s’est montrée très précise. Pour le groupe bancaire chinois, il s’agit de la construction des routes nationales mais également la réalisation et le financement de trois nouveaux centres de formation professionnelle, à Libreville, au sein de la zone économique spéciale de Nkok.

Quant au renforcement du partenariat entre les deux parties, le vice-président de l’Eximbank chinoise l’envisage comme une nécessité. Il a exprimé toute son appréciation de la qualité de la coopération entre son institution et l’Etat gabonais, laquelle il juge « très fructueuse » et a expliqué qu’il s’agit d’un partenariat stratégique qu’il faut renforcer. Réagissant à ces propos, Issoze Ngondet a formulé sa reconnaissance à la banque pour ses « appuis multiformes » surtout à un moment où, selon lui, il fallait exécuter le Plan de relance économique afin de permettre le retour à la croissance économique et remettre le pays sur pied.

Appuis financiers diversifiés

« Eximbank accompagne le gouvernement gabonais depuis plusieurs années dans la mise en œuvre et la transformation économique du Gabon », a déclaré très convaincu, le ministre gabonais de l’économie, Jean-Marie Ogandaga. Le partenariat entre le Gabon et Eximbank s’est effectivement vu à travers plusieurs projets importants financés par la banque.

En 2011 par exemple, à travers Eximbank, la Chine avait accordé un prêt de 128 millions de dollars au Gabon pour un projet de révision de son réseau de transport et de distribution d’électricité à Libreville. Le prêt a une échéance de 20 ans, avec un taux d’intérêt de 2,5%, et devrait permettre la construction de trois nouvelles sous-stations, de trois lignes aériennes et de deux lignes souterraines de transmission par câble. Deux ans plus tard, en octobre 2013, pour les travaux de construction de la route Port-Gentil-Omboué (93 km) qui ont démarré début janvier 2014 par l’installation du chantier et des bases-vie, il fallait également compter sur l’Eximbank of China. Les travaux conduit par la société China road and bridge corporation (CRBC) devrait coûter un investissement de 341,837 milliards de francs CFA dont Eximbank devrait fournir les 95% et l’Etat gabonais les 5% restants. La Banque est également impliquée dans les projets de construction de deux barrages hydroélectriques au Gabon encore évoqués l’année dernière. Réalisés par le China Gezhouba Group Company (CGGC), les deux infrastructures devraient coûter une somme de 200 milliards francs CFA devant provenir de Eximbank of China.

 

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here