Centrafrique : Marie Noà«lle Koyara s’indigne de l’attaque contre les FACA à  Bambari

0
176


Trois blessés dans les rangs des FACA (Forces armées centrafricaines) dont un Instructeur Russe et des assaillants neutralisés, tel est le bilan provisoire de l’attaque qui visé le convoi des Forces armées centrafricaine, ce dimanche dans la ville de Bambari. C’est du moins ce qu’a révélé ce lundi 11 juin, Mme Marie Noà«lle Koyara, Ministre centrafricaine de la Défense nationale a lors d’une conférence de presse à  son cabinet à  Bangui.

C’est sur fond d’indignation que la Ministre de Défense s’est prononcée sur l’attaque perpétrée contre les FACA à  Bambari. Pour elle, il est inadmissible que les groupes armés qui avaient souhaité de déploiement des FACA sur le terrain puissent aujourd’hui s’attaquer cette force. « Tous ceux qui sont Centrafricains doivent témoigner du respect pour leur armée et aimer leur pays, puisque c’est l’armée qui les protéger et assure la défense et la sécurité du territoire. Voilà  pourquoi tous ceux qui s’attaquent aujourd’hui aux Forces de défense et de sécurité ne sont pas des Centrafricains », a martelé Mme Koyara. Elle a rappelé par ailleurs que ce n’est pas la première fois que les forces loyalistes sont prises pour cibles par des forces négatives, en citant le dernier cas en date du meurtre d’un élément des FACA au niveau de Km5, la semaine dernière, une Préfate ex-rebelle du FPRC réinsérée dans les FACA dans le cadre du Pré-DDRR (opération pilote de Désarmement, démobilisation, réinsertion et rapatriement des ex-combattants).

En effet, un convoi des FACA appuyés par des Instructeurs Russes a quitté Bangui vendredi soir à  destination de Bangassou par la voie terrestre. Arrivée à  Bambari, ville occupée depuis le début de la crise par les rebelles Séléka de l’UPC, le convoi a été attaqué par ces hommes de Ali Darass. « Cette mission n’était pas celle de Bambari, mais plutôt de Bangassou. C’est en commun accord avec la Minusca que nous l’avons organisée, en sorte que la Minusca puisse accompagner ces troupes jusqu’à  destination. Malheureusement, nos hommes ont été attaqués faisant trois blessés dont un Instructeur Russe qui sont déjà  arrivés à  Bangui pour les soins nécessaires. Nos troupes ont riposté à  cette attaque », a indiqué la Ministre.

Selon Mme Koyara, cet incident de Bambari ne saurait affecter la détermination des autorités centrafricaines à  poursuivre l’œuvre de la reconstruction des FACA, surtout dans cette phase critique de déploiement dans les zones dites ‘’’occupées » par des bandits armés. Le convoi de Bangassou s’est stationné pour quelque temps à  Bambari suite à  l’incident, mais poursuivre irréversiblement son chemin. « Le Président de la République nous a instruit de construire une armée de garnison. C’est dans cette optique que progressivement, nous avons pu déployer des FACA à  Paoua, Obo, Sibut et maintenant Bangassou », a fait sa voir la Ministre.

Occasion pour Mme Koyara d’annoncer qu’à  ce jour, l’effectif des FACA est passé à  deux bataillons et demi formés par la force européenne EUTM et les Instructeurs Russes et que d’ici la fin de l’année, ils atteindront cinq bataillons. Le membre du gouvernement a terminé sur un conseil aux Centrafricains d’aimer leur pays, puisqu’à  en croire ses propos, ce sont aussi certains compatriotes centrafricains qui attisent le feu et la haine parfois et surtout sur les réseaux sociaux, en jetant des discrédits sur la reconstruction des FACA, à  travers les désinformations et l’intoxication. Elle annonce également l’arrivée ce, mercredi d’une mission du Comité de sanction du Conseil de sécurité de l’ONU en Centrafrique.

Fred Krock, CNC.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here