Centrafrique : La Minusca appuie la restauration de l’autorité de l’État dans une partie du nord du pays

0
25


BOSSANGOA– La majorité des bâtiments administratifs ont été réhabilités par la Minusca, dans le cadre de la restauration de l’autorité de l’État, dans la sous-préfecture de Bossangoa au nord du pays. Les agents du maintien de l’ordre ont confirmé cet appui de la Minusca auprès du gouvernement. Le constat est fait lors d’une mission de presse le mercredi 06 juin à  Bossangoa.

Dans le cadre de la journée des Casques bleus célébrée le 29 Mai de chaque année, une mission de presse a été organisée par la Minusca du 4 au7 juin 2018 dans différentes régions du pays. A Bossangoa où le RJDH s’est rendu, le constat révèle que la Minusca a appuyé le gouvernement dans la reconstruction et de la réhabilitation de plusieurs bâtiments administratifs détruits pendant la crise.

Pour le relèvement de l’autorité de l’Etat, la Minusca a procédé à  la réhabilitation de la maison carcérale, le bâtiment qui abrite les services de la police, la chambre de sureté de la gendarmerie, l’édifice qui abrite la direction régionale de l’agriculture l’Ouham. Ces faits ont été confirmés par, l’adjudant-chef Le Zin Aligné-Mokpégbia, commandant de la gendarmerie de Bossangoa, qui a déclaré «ces actions rentrent dans le cadre de la restauration de l’autorité de l’Etat».

Le RJDH, a constaté que le bâtiment qui abrite le commissariat de police de Bossangoa a été également reconstruit par cette Mission onusienne, un fait confirmé par Omer-Didier Fiolem, commandant de police et commandant du corps urbain de Bossangoa qui décrit cet appui comme étant «la restauration de l’autorité de l’État «le commissariat de police de Bossangoa a été reconstruit. La Minusca a doté la police de quelques matériels. La criminalité est réduite dans la ville suite aux multiples patrouilles effectuées conjointement avec les Casques Bleus des Nations Unies », a-t-il soutenu.

L’autorité de l’État reste encore fragilisée dans plusieurs villes du pays par manque d’infrastructures et la présence du personnel de l’État.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here