Centrafrique sur le Net : Les obsèques des martyrs de Fatima et la présence de Michel Djotodia alimentent les medias en ligne

0
40


Bangui – La presse nationale et internationale dans leur rubrique Nécrologie ont couvert les funérailles des victimes de l’attentat de l’église Fatima à  Bangui.

information.tv5monde.com qui était présente le 07 mai à  ces obsèques a noté que « ces funérailles ont donné lieu à  beaucoup d’émotion dans une atmosphère entre très électrique ».

Dans son homélie, le cardinal Nzapalainga « s’est interrogé sur la persistance des violences. Qui sont les instigateurs ?, déclarant que « les adversaires n’ont pas encore gagné la bataille ». Les 4 corps sont inhumés au cimetière catholique de Saint-Paul où un mausolée sera construit en leur mémoire », a rapporté voaafrique.coom. Le clergé « veut une enquête sur l’attaque de l’église Notre-Dame de Fatima », nous informe cath.ch.

Sécurité :

Le regain de violences à  Bangui continue toujours d’interpeller l’opinion nationale et internationale.

A propos, après le patron de la Minusca qui a réitéré que l’institution onusienne ne tolérera plus la prise de pouvoir par les armes, c’est au tour de François Lounceny Fall d’être solidaire des institutions Républicaines Centrafricaines.
Sur dw.com, le représentant de l’ONU en Afrique centrale, François Lounceny Fall a déclaré que « l’ONU ne laissera pas les groupes armés prendre en otage la RCA ».
Si les Séléka du FPRC sont à  Kaga-Bandoro et bousculent la ligne de la Minusca pour descendre à  Bangui, leur leader, Michel Djotodia est à  Kinshasa.

jeuneafrique.com rapporte que « l »ancien président centrafricain a rencontré des autorités congolaises, mais aussi des représentants de la CPI ». Michel Djotodia a plaidé pour la levée des sanctions américaines contre lui.

Puis le convoi de 18 véhicules à  leurs bords des militaires russes, entré en Centrafrique en provenance d’Amdafock Soudan et qui s’est dirigé sur le site d’exploration pétrolière sous escorte du FPRC inquiète et est commenté par les centrafricains.

Humanitaire :

teles-relay.com informe que « Le Comité interministériel d’aide alimentaire français informe qu’il a décidé d’affecter près de 300 millions FCFA aux projets d’assistance alimentaire du Programme alimentaire mondial (PAM) au Cameroun ». Un soulagement pour les refugiés centrafricains du Cameroun.

Société :

Le Haut Conseil de la Communication continue de prévenir sur les méfaits des messages de haine qui pullulent les réseaux centrafricains. Il indique que les auteurs sont passibles de condamnation par la Cour Pénale Spéciale. Certains internautes et des blogueurs sont dans cette démarche de lutte contre la haine sur les réseaux sociaux.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here