Centrafrique sur le Net : Des commentaires sur l’attaque de Fatima alimentent la presse en ligne

0
26


BANGUI – Les évènements de Fatima le 1er mai continuent à  alimenter les médias internationaux et réseaux sociaux. La ville morte organisée le 4 mai par la société civile a aussi intéressé ces médias.

Sur cette manifestation, voaafrique.com mentionne que « la tension était vive vendredi à  l’occasion d’une journée « ville morte » décrétée par la société civile à  Bangui, où la mission de l’ONU en Centrafrique (Minusca) a été prise à  partie, a constaté un journaliste sur place ».

Après jeuneafrique qui indiquait les autorités centrafricaines qui sont au centre du rapprochement entre Bangui et Moscou, c’est au tour de Nicolas Beau de rappeler dans mondafrique.com les circonstances de la venue des russes en Centrafrique et titre : « Poutine s’installe en Centrafrique ». Le journal précise que « le ministre d’État et directeur de cabinet, Firmin Ngrebada et le conseiller spécial Fidèle Gouandjika sont les promoteurs de cet accord qui fait suite au rapprochement de Bangui avec Khartoum, principal allié de la Russie dans la région.

Toujours, mondafrique.com pense qu’« une base russe en Centrafrique serait beaucoup plus stratégique, au cœur de l’Afrique centrale, qu’une base russe au Soudan, comme cela avait été un moment envisagé par le Kremlin » et « ne devrait pas laisser indifférent les Etats-Unis d’Amérique ».

Sur l’attaque de l’église catholique du 1e mai et les représailles, lesoleil.sn titre que « le spectre des violences interreligieuses ressurgit » en Centrafrique.

Cependant, plusieurs sites centrafricains et réseaux n’admettent pas l’idée d’une confessionnalisation de la crise en Centrafrique.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here