Cameroun : l’unité d’abattage industriel de N’Gaoundéré est désormais opérationnelle

0
23

La Société de développement et d’exploitation des productions animales au Cameroun vient de confirmer que l’abattoir industriel de N’Gaoundéré est désormais opérationnel. Située dans la partie septentrionale du pays, cette infrastructure importante a coûté 5 milliards de francs CFA d’investissements, soit environ 8,9 millions de dollars.

C’est une importante avancée pour la filière viande au Cameroun. D’après les sources de la Société de développement et d’exploitation des productions animales (SODEPA), l’abattoir industriel et frigorifique de N’Gaoundéré est désormais opérationnel.

Cette infrastructure dotée d’une capacité quotidienne de 250 têtes d’animaux avec à côté, un entrepôt frigorifique de 1400 m3 devra permettre, selon le ministère camerounais de l’Elevage et des industries animales, de «valoriser la chaîne de valeurs de la viande pour mettre à la disposition des consommateurs camerounais des denrées alimentaires de bonne qualité». L’abattoir est également doté d’un pôle conservation et dispose d’équipements devant permettre la commercialisation de toutes les parties des animaux abattus.

Notons que la construction de cet abattoir a coûté au budget de l’Etat de 5 milliards de francs CFA d’investissements (environ 8,9 millions  de dollars). La nouvelle unité s’inscrit, selon le ministre Taiga, dans le cadre du Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance économique (PLANUT). L’abattoir présenterait d’ailleurs quelques avantages socio-économiques. «Ce projet a permis de créer 600 emplois directs, soit 300 emplois pour le seul chantier de N’Gaoundéré, pour une masse salariale de 2,5 milliards francs CFA», a d’ailleurs souligné le ministre.

Avec l’inauguration de cet abattoir, le pays a désormais emprunté la voie de l’industrialisation de la filière bovine camerounaise.

 

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here