Centrafrique : La presse nationale analyse la présence russe sous l’angle sécuritaire

0
89


Les parutions du jour sont dominées par des questions sécuritaires sur lesquelles nos confrères ont soit fait des analyses soit des reportages.

C’est partant de la présence russe que le Confident aborde ce jour à  la question sécuritaire. L’analyse de nos confrères, part d’une interrogation sur la peur que créé chez les Français, la présence russe en Centrafrique.

Le Confident qui ne cache pas son soutien à  la présence russe, souhaite le renforcement de la cette présence. Alors que depuis 2014, les forces onusiennes n’ont pas pu apporter des solutions à  la crise, précise le journal, « la paix commence à  revenir » avec l’arrivée des forces russes.

Adrénaline Info dans la même dynamique décortique une analyse assez proche de celle du journal le Confident. Pour nos confrères, ce qui compte, c’est la résolution de la crise peu importe de qui doit venir cette solution. Aux yeux du journal Adrénaline Info, la RCA a beau être « le pré-carré français », mais si les Russes peuvent intervenir pour aider, il n’y aucune entorse à  imaginer car, la volonté populaire actuelle est que la paix revienne, note ce quotidien généralement très dur avec la France.

L’Agora s’intéresse aujourd’hui au mandat d’arrêt émis contre le leader d’autodéfense du km5 surnommé Force. Pour ce journal, le président de la République a franchi un pas. Dans une analyse qui rappelle les exactions attribuées à  cet ancien militaire, l’Agora défend ce mandat et suppose que les soutiens de Force pourraient manœuvrer pour que ce chef d’autodéfense se retire du km5. Il s’agit d’une hypothèse de l’Agora qui estime que si Force est arrêté, « il pourra parler et citer des noms », ce que ses soutiens sont obligés de tout mettre en œuvre pour éviter.

L’insécurité en Centrafrique manipulée par la France, c’est une accusation exprimée ce matin par Libre Opinion qui accuse l’ancienne puissance coloniale d’être « le porte-malheur du peuple centrafricain », à  travers son soutien aux groupes armés. Ce journal connu pour ses critiques vis-à -vis de la France annone aussi dans sa parution du jour et en gros titre, le rappel de l’ambassadeur de France en Centrafrique. Citant des sources diplomatiques, le journal indique que Christian Bader pourrait quitter Bangui courant de ce mois de juin.

Une marche de la minorité musulmane à  Bambari pour exiger le départ des casques bleus portugais. C’est une information du journal Le confident qui, rappelant la vaine opposition de la majorité de la population, à  l’époque contre le contingent mauritanien accusé de connivence avec les combattants de l’UPC, dénonce une manipulation et appelle la Minusca à  prendre ses responsabilités.

Le sous-préfet de Grimari en difficulté selon le Confident qui fait état des accusations des jeunes qui s’en sont pris à  ce haut responsable. Selon les faits publiés par le confident, les jeunes de la ville reprocheraient au sous-préfet de détourner leurs femmes et d’avoir escroqué un des leurs à  qui il aurait pris plusieurs cabris.

Finissons cette revue avec un fait divers publié par l’Agora qui indique que la tête d’un serpent est sortie d’une plaie au village Gboboro dans la commune de Bégoua.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here