Centrafrique : Des analyses sur la feuille de route de l’UA et les discordances à  l’Assemblée Nationale font une des journaux

0
134


La feuille de route de l’Union Africaine, c’est le sujet principal paru aujourd’hui à  la une du journal le Confident cependant, l’Agora consacre sa une, à  une crise qu’il entrevoit au niveau de l’Assemblée Nationale. Adrénaline Info quant à  lui s’intéresse au cas des mercenaires cités par le chef de l’Etat.

La feuille de Route de l’Union Africaine, une tragi-comédie, c’est la position de nos confrères du journal le Confident, un journal très critique à  l’endroit de l’initiative de l’Union Africaine qu’il accuse de vouloir faire passer l’amnistie en Centrafrique contre la volonté du peuple centrafricain. Le confident estime que « l’Union Africaine va à  l’encontre des aspirations » exprimées lors du forum de Bangui » et consacrées par la constitution du 30 mars 2016. La solution proposée par nos confrères, c’est la mobilisation du peuple pour faire échouer cette initiative.

A la une de l’Agora, on peut lire, « l’autre crise qui couve à  l’Assemblée Nationale ». Dans cet article à  l’allure d’une enquête, nos confrères annoncent l’existence d’une pétition visant à  destituer l’actuel président de l’Assemblée Nationale. Cette procédure, l’Agora l’appelle « la politique de nuisance » qui ne saurait apaiser la tension en Centrafrique. Pour nos confrères, l’Etat déjà  « troublé, failli » n’a pas besoin d’une crise institutionnelle qui pourrait profiter à  des inconnues dont la République ne saurait maitriser les vraies ambitions. L’opposition de l’Agora est claire et nette et perceptible dans ses colonnes.

Adrénaline Info publie l’intégralité du communiqué de presse du parquet général accusant les nommés Christophe Raineauteau alias Alpha, Bernard Cousin et Nimery Djamouss alias Force d’être derrière l’attaque de l’église de Fatima. Ces accusations, selon le document du parquet général, publié par Adrénaline Info, font suite à  une série d’enquête menée par la SRI.

« Qui sont les pyromanes de Bambari ? », c’est un titre du journal le confident. Nos confrères, dans cet article d’analyse, cite des noms tels que Dahoro, Zouberou, Abourera et Maboutou comme ceux qui entretiennent l’insécurité dans la région depuis des années. Le Confident note que ces personnes sont toutes des sujets tchadiens atterris en Centrafrique en 1982.

Trois personnes accusées de trafic d’ossements humains, arrêtées, c’est une annonce de nos confrères d’Adrénaline Info qui ont repris un article du RJDH publié en fin de la semaine dernière. Ces accusés seraient arrêtés à  Mogoumba avant d’être transférés à  Bangui.

Le confident pour finir s’insurge contre la persistance de l’insécurité en République Centrafricaine. Nos confrères s’étonnent du fait que depuis la livraison des armes par la Russie, les violences ébranlent le nord et le centre du pays que le journal qualifie de « cercle luciférien ». Le journal appelle les autorités à  la mise en place d’une « stratégie capable de gérer le pire » car, selon nos confrères l’observation de la situation démontre que les groupes armés ne veulent pas de la paix et qu’ils ont un plan qui pourrait amener la RCA vers le pire.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here