fbpx
Accueil Société Centrafrique : Des organisations et des médias mutualisent leurs efforts pour la...

Centrafrique : Des organisations et des médias mutualisent leurs efforts pour la protection de l’environnement

1
10

BANGUI, 1er Juin 2018 (RJDH)–Une rencontre de réflexion a été organisée à l’Ambassade des Etats Unis ce 31 mai entre quelques organisations de la protection de l’environnement ainsi que des médias pour chercher à mutualiser les efforts pour la gestion durable de l’environnement.

Cette rencontre fait partie des activités de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique pour la journée mondiale de la liberté de la presse mais aussi dans le but de sensibiliser la population afin de comprendre que la paix doit être plus profitable que le conflit.

Noël Audhasse Ngaoza, Assistant chargé des affaires culturelles à l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique, présente les attentes de cette rencontre, «nous voulons justement mettre ces organisations ensemble afin que celles-ci réfléchissent sur comment les médias peuvent davantage aider à amplifier les efforts des organisations de l’environnement », a-t-il expliqué

Parfait Désiré Zoga, Coordonnateur de la plateforme Gestion Durable des Ressources naturelles et de l’environnement (GDRNE) trouve en cette rencontre une opportunité pour les organisations de la gestion durable de l’environnement. «Nous faisons beaucoup d’activités dans le domaine de l’environnement et de la gestion durable des ressources naturelles mais ces activités ne sont pas vraiment connues. A travers cet échange, nous trouvons beaucoup d’opportunités dans les médias à travers des émissions », a-t-il souligné.

Le grand défi aujourd’hui des organisations de l’environnement, c’est la couverture nationale. Les professionnels des médias ont fait remarquer à ces organisations leur concentration dans le sud et à l’ouest de la Centrafrique. Parfait Désiré Zoga parle alors des défis à relever, «c’est compte tenu de la situation sécuritaire. Mais cela est un défi pour nous car en dépit de ces situations sécuritaires, nous devons avoir des points focaux partout dans le pays. Quand la guerre va terminer, on pourra regretter le désastre environnemental »,  relève le coordonnateur du GDRNE.

La crise qui perdure fait aussi perdurer les problèmes environnementaux dans le pays surtout dans les localités contrôlées par les groupes armés. L’exploitation anarchique des ressources naturelles et la destruction de l’écosystème sont là quelques dangers qui guettent  ces régions.

Source : rjdh.org

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Centrafrique Actu est aussi disponible sur Android Télécharger
Hello. Add your message here.