Centrafrique : «L’initiative de l’UA ne va pas contre les principes du Forum de Bangui » selon le Ministre de la Justice

0
24


BANGUI –-Les crimes commis en Centrafrique ne seront pas amnistiables, selon le Ministre de la Justice, des Droits de l’Homme et Garde des Sceaux, Flavien Mbata. Position exprimée dans un contexte où l’Union Africaine poursuit sa médiation auprès des groupes armés en RCA et l’extérieur du pays.

Cette démarche de médiation voulue par l’Union Africaine dans leur initiation de la paix ne va pas contre les principes du Forum de Bangui. Lors des assises de Bangui en mai 2015, il était question de créer une Cour hybride composée à  la fois de magistrats centrafricains et de juges internationaux afin de juger les crimes de guerre, de génocide et ceux contre l’humanité commis sur le sol centrafricain.

Le Ministre de la Justice indique que même si cette initiative sur le dialogue est saluée par le gouvernement que cela ne joue pas en défaveur de la volonté du peuple centrafricain. «C’est vrai que l’Union Africaine est en train de mener une médiation politique pour qu’il y ait le vivre ensemble en Centrafrique. Mais la médiation ne va pas contre les principes que nous avons arrêtés lors du Forum de Bangui et de la Constitution de notre pays. Ces crimes sont imprescriptibles et ne sont pas amnistiables. Si on reste dans la volonté du peuple, nous devons aller dans ce sens » dit-il lors de son passage devant l’Assemblée Nationale.

Il faut rappeler que parmi ces recommandations, figure le mécanisme non judiciaire sensé établir la vérité sur la crise. La commission justice, vérité et réconciliation est l’un des maillons mis en place pour essayer d’apporter une solution à  la crise centrafricaine.

La position du membre gouvernement intervient au moment où les facilitateurs du Panel de l’Union Africaine amorcent un tournant décisif avec les discussions auprès des groupes armés dans le pays et à  l’extérieur du pays.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here