Commerce : Afreximbank va débloquer 2 milliards de dollars pour l’Angola

0
29

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) vient de débloquer 2 milliards de dollars en faveur de l’Angola. Des fonds qui devraient appuyer les importations essentielles.

Afreximbank au chevet de l’Angola. La banque africaine d’import-export va débloquer 2 milliards de dollars en guise de soutien financier pour le commerce l’Angola, annonce l’institution financière panafricaine dans un communiqué rendu public ce mardi 29 mai sur son site web.

Banques et entreprises importatrices servies

Lors d’une récente visite en terre angolaise où il a rencontré les autorités du pays y compris le président de la République, Joao Manuel Laurenço, indique la même source, le président d’Afreximbank, Benedict Oramah, a pu toucher du doigt les besoins de l’Angola en matière de commerce. Ainsi, l’enveloppe prochainement mise à disposition de Luanda servira à financer les importations essentielles, dont les produits alimentaires et pharmaceutiques.

Une partie de l’enveloppe prochainement débloquée par Afreximbank servira également à soutenir certaines banques angolaises qui accompagneront les entreprises importatrices. Elles pourront alors émettre des lettres de crédit, à confirmer par Afreximbank, pour les opérations d’importation lesquelles, dans ce pays d’Afrique australe avoisinent annuellement en moyenne les 20 milliards de dollars.

Depuis son arrivée au pouvoir en septembre 2017, Joao Manuel Laurenço s’est inscrit dans ce qu’on pourrait qualifier de reconstruction de l’Angola. Entre projets d’infrastructures et refonte de la réglementation autour du secteur des hydrocarbures, le nouveau locataire du palais présidentiel de Luanda révélait mi-mai son projet de privatisation de 74 entreprises publiques, majoritairement investies dans le secteur de l’industrie.

 

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here