Centrafrique : 1700 victimes de violence armée prises en charge par MSF en 2017

0
21


Bangui… Dans le cadre de son assistance à  la population, Médecins sans frontières a affirmé avoir pris en compte 1700 victimes de violence armée dans le pays. Affirmation faite ce 30 Mai par le Chef de mission adjoint de ladite organisation dans le magazine ‘’Espace humanitaire’.

Espace humanitaire est une tranche d’antenne offerte par la radio Fréquence RJDH aux organisations qui œuvrent dans le domaine humanitaire afin de leur permettre de faire connaitre les activités réalisées et les difficultés qu’elles rencontrent. Elle permet aussi d’aborder des questions humanitaires avec ces organisations. C’est dans ce contexte que MSF a été invité sur le plateau de notre radio.

Selon Adolph Masudi, Chef de mission adjoint à  MSF/RCA, «1700 victimes des violences armées ont été prises en compte en 2017 par MSF à  travers tout le pays. Et depuis le début de cette année, nous avons pris en charge plus de 120 blessés à  Bangui et 25 autres à  Bambari lors des dernières violences ; voilà  à  l’heure actuelle, le nombre de personnes prises en charge par MSF à  travers nos interventions dans cette situation de violences armées» a indiqué le Chef de mission adjoint.

MSF a également profité de l’occasion pour rappeler que les blessés ne sont les seules victimes des violences, «il est important de rappeler que les blessés ne sont pas les seules victimes de ces violences qui impactent tout le pays. En effet de plus en plus dans certaines régions, les centres de santé sont fermés, pillés, les populations n’ont pas accès à  des soins de santé. L’enfant qui meurt du paludisme, la femme enceinte qui meurt en couches parce qu’ils n’ont pas accès à  un traitement. Cela est aussi est un cas de victimes » a-t-il relevé.

La population est appelée au respect de la mission médicale, «nous ne pouvons pas travailler sans le soutien et la protection de la population. Nous ne pouvons pas travailler si nos patients, notre personnel, nos hôpitaux nos ambulances ou nos lieux de vies sont attaqués.Donc il est important de respecter la mission et c’est le devoir de tout le monde » a lancé MSF

MSF travaille dans le pays depuis 1997 avec différents projets dans différentes régions. En plus de l’action médicale, elle développe d’autres activités pour assurer la survie de la population.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here