Centrafrique sur le Net : la Journée des casques bleus sous les caméras de presse en ligne

0
40


A l’approche de la journée des casques bleus qui sera célébrée demain 29 mai, les rédactions de nombreuses presses en ligne s’intéressent à  la Minusca et surtout sa difficile condition de travail.

Notamment, l’article de l’Agence Française de Presse (AFP) titré Centrafrique : le casse-tête des contingents de l’ONU est repris par nombreux journaux en ligne. Il est consultable sur jeuneafrique.com, afrique.lalibre.be et tant d’autres sites.
Dans son analyse, AFP note que la mission onusienne en Centrafrique est confrontée à  un problème de recrutement de Casques Bleus. Les pays hésitent d’envoyer leurs soldats dans le bourbier centrafricain. Face à  cette situation, le Gabon pourrait maintenir sa troupe qu’il voulait retirer et Abidjan ne se pressent plus de déployer ses hommes à  Bangui.
Sur les Casques bleus gabonais, lalibreville.com indique que « les soldats gabonais de la Minusca pourraient rester en Centrafrique ». Le journal site une source qui a déclaré à  l’AFP que leur retrait est prévu pour septembre, mais tout semble montrer que le Gabon maintiendra ses hommes au sein de la Minusca.
Puis, pour leurs efforts en Centrafrique et à  l’occasion de la 70e anniversaire de la Journée des Casques Bleus, sept (07) soldats onusiens du Maroc décédés en RCA seront décorés à  titre posthume, rapporte libe.ma. Sur ce sujet, panorapost.com rappelle que « le Maroc est le 14e contributeur de personnel en uniforme aux opérations de maintien de la paix de l’ONU avec plus de 1 600 militaires et policiers servant la paix en République Centrafricaine et en République Démocratique du Congo ».
Puis, les-yeux-du-monde.fr revient sur la coopération Bangui-Moscou. « Appui militaire au gouvernement et bonne perception par les populations », commente le site. Concernant les instructeurs militaires dont le nombre a largement dépassé le seuil prévu, le journal indique que leur présence suscite interrogation.
Enfin, les-yeux-du-monde.fr note que « Moscou s’affirme au milieu une lutte d’influence entre grandes puissances ».
En Politique, la publication de lavoixdelacentrafrique.wordpress.com sur la marche silencieuse des mères de Paoua (Nord de Centrafrique) hier à  l’occasion de la Fête des Mères pour interpeller sur la paix et la sécurité fait tache d’huile sur Facebook. Idem aussi sur les images de réconciliation entre le Ministre de la Sécurité Publique et le Député de Bouca qui l’avait accusé d’agression physique. Quel honneur pour les autorités centrafricaines ? S’interrogent les abonnés de Facebook.

En Economie, l’exploitation du bois centrafricain profite à  la population locale, souligne rfi.fr. Cette note est relative à  « l’Accord de partenariat volontaire signé en 2011 avec l’Union européenne a été réactivé ces deux dernières années », mentionne le journal.

En Santé, toujours rfi.fr indique que la lutte « la Centrafrique traque le virus Ebola à  sa frontière avec la RDC ». A cet effet, le voyage humanitaire Mbandaka-Bangui est « suspendu jusqu’à  nouvel ordre ». Aux points de passage entre Bangui et la ville frontalière de Zongo (RDC), les voyageurs sont soumis à  un examen. Cet article de rfi.fr est retwetté plusieurs fois.

Puis en Sport, le match amical Centrafrique contre le Niger soldé par la parité (03-03) entre les deux équipes est commentée pas la presse sportive en ligne, notamment par afrik-foot.com et africatopsports.com.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here