Croissance continue du «mobile money» en Afrique centrale

0
10

Le segment des paiements mobiles suit son trend haussier dans les pays de la zone de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale. D’après le ministère camerounais des Postes et télécommunications, les transactions financières via la téléphonie mobile ont atteint le nombre de 98 millions l’année dernière, pour un montant de 1631 milliards de francs CFA.

Les paiements mobiles sont en pleine progression dans l’espace de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Selon Minette Libom Li Likeng, ministère camerounaise des Postes et télécommunications, le segment de la «mobile money» a enregistré l’année dernière un total de 98 millions de transactions, pour un montant total de 1631 milliards de francs CFA.

Cette nouvelle percée a été réalisée grâce au Cameroun qui totalise à lui seul 39% des transactions financières via la téléphonie mobile, soit quelque 38,2 millions de transactions sur les 98 millions enregistrées.

«Hormis au Tchad et en RCA, il est possible de payer sa facture d’électricité via un téléphone mobile. Les factures d’eau ne sont payables via la « mobile money » qu’au Cameroun. Cependant, ce ne sont que les clients de quelques agences de la Camerounaise des Eaux qui bénéficient de ce service », explique la Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) dans un rapport couvrant la période 2011-2016.

Toujours d’après la BEAC, les transactions par paiement mobile ont plus que doublé entre les années 2017 et 2016. La Banque centrale indique dans son rapport que les dépôts en espèces de la clientèle dans les points de vente ont atteint 735 milliards de francs CFA en 2016, dont 663 milliards pour le segment de la «mobile money».

 

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here