Cameroun : nouveau financement pour la mise à niveau du réseau électrique à Yaoundé

0
6

Le Cameroun va bénéficier d’un prêt de 18 milliards de francs CFA de la Deutsche Bank. Le chef de l’Etat Paul Biya a autorisé le ministre de l’économie à signer deux conventions de financement avec l’établissement financier allemand portant sur l’octroi de ce crédit. Les fonds devraient servir à renforcer les infrastructures de transport d’électricité à Yaoundé.

Alors que la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) qu’accueille le Cameroun l’année prochaine s’approche à grands pas, le renforcement des infrastructures de transport d’électricité dans la capitale camerounaise constitue une préoccupation particulière pour les autorités camerounaises. Pour agir dans ce domaine, le pays va bénéficier d’un prêt d’un montant de 18,6 milliards de francs CFA de la Deutsche Bank.

D’après le Journal Officiel de l’Etat camerounais qui apporte l’information ce lundi, le président camerounais, Paul Biya, a autorisé son ministre de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire à signer deux conventions de financement avec l’établissement bancaire allemand afin de prendre en charge le renforcement des infrastructures de transport d’électricité de la capitale du pays.

Concernant les deux conventions, la première porte sur un crédit commercial de 8,6 milliards de francs CFA. A en croire le Journal Officiel de l’Etat camerounais, cette enveloppe sera consacrée au financement du projet de renforcement et de stabilisation des réseaux de transport d’électricité de la ville de Yaoundé. Quant à la seconde convention, elle constitue un crédit-acheteur mis à la disposition du Cameroun par la Deutsche Bank S.A.E pour le même projet.

30,18 milliards de Fcfa déjà en 2017

Ce n’est pas la première fois que la Deutsche Bank finance l’Etat camerounais pour le renforcement des infrastructures de transport d’électricité à Yaoundé. Il y a près d’un an, en juillet 2017, le pays a signé avec la Deutsche Bank Espagne, trois conventions de crédit d’un montant total de 30,18 milliards de francs CFA pour le même projet.

Il s’agissait premièrement d’un crédit commercial d’environ 8,6 milliards de francs qui couvre 100% des primes d’assurances mais aussi d’autres dépenses non couvertes du projet. En ce qui concerne la seconde convention, elle porte sur un crédit-acheteur de 11,74 milliards de francs CFA, garanti par l’Agence espagnole de garantie des crédits à l’exportation (CESCE). La dernière convention porte sur un montant de 9,84 milliards de francs, un crédit-acheteur garanti par l’Agence belge de crédit à l’exportation (CREDENDO). Celle-ci financera les biens et services d’origine belge, ainsi qu’une portion des biens et services originaires du Cameroun dans le cadre du projet de renforcement des infrastructures de transport d’électricité.

Concrètement, les fonds devraient être consacrés à la construction d’une ligne de 400 KV de transport d’électricité reliant Edéa à Yaoundé au poste de Nyom. Le projet prend aussi en compte la construction d’une boucle électrique en lignes de haute tension de 90 KV dans la capitale camerounaise.

Rappelons qu’en septembre 2016 déjà, avec le même établissement financier allemand, l’Etat camerounais avait procédé à la signature de deux conventions de prêt d’un montant global de 21 milliards de francs CFA pour la première phase du projet de valorisation touristique et économique du lac municipal et de l’aménagement de la vallée de Mingoa à Yaoundé.

 

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here