Cameroun : le Canadien ITD décroche un marché d’équipements de 39 milliards Fcfa

0
14

Le gouvernement camerounais et le groupe canadien Innovative Trailers Designs Industries ont signé cette semaine, une convention portant sur la livraison des équipements de réhabilitation à la Cameroon Development Corporation pour un montant de 39 milliards de francs CFA. Les travaux de réhabilitation de la société camerounaise porteront entre autres sur le renouvellement de son parc d’engins lourds.

Les choses se précisent pour les travaux de réhabilitation de la Cameroon Development Corporation (CDC). On connait désormais le nom de la société qui livrera les équipements nécessaires. Il s’agit du Canadien Innovative Trailers Designs Industries (ITD) avec qui les négociations avaient démarré l’année dernière. Avec les autorités camerounaises, le groupe a signé cette semaine, une convention de livraison à la CDC, des équipements pour un montant total de 39 milliards de francs CFA. Selon les sources gouvernementales camerounaises, les travaux de réhabilitation devraient porter sur le renouvellement du parc d’engins lourds, l’amélioration des capacités de production et le rajeunissement des plantations.

Contexte de revendications sécuritaires des employés

La signature de la convention lançant le début des opérations de l’acquisition des équipements intervient dans un contexte particulier de revendications sécuritaires des employés de la CDC. Ceux-ci dénoncent avant tout, un probable licenciement de 1.700 d’entre eux en raison de la crise sécessionniste dans les régions anglophones du pays laquelle affecte les activités de la CDC.

Aussi, les délégués du personnel (22.036 employés dont 18.989 permanents) demandent à l’Etat d’intervenir afin de renforcer la protection des agents et du matériel de travail. Ce renforcement de la sécurité est nécessaire selon eux, compte tenu des dégâts déjà causés par la crise dans le nord-ouest le sud-ouest. Depuis octobre 2016, deux employés ont été assassinés par de présumés activistes séparatistes dans le Sud-ouest, ont-il illustré. Sur le plan matériel, ils ont dénoncés le fait que plusieurs des installations de la société ont été saccagées. Ainsi du matériel roulant d’une valeur de plus de 500 millions de francs CFA a été déjà incendié par des assaillants. Les délégués ont également exprimé leur crainte par rapport au lourdes menaces de mort faites par les sécessionnistes vis-à-vis de tous les responsables ayant choisi d’ignorer leur mot d’ordre de cessation de toutes les activités socio économiques dans la même région.

Notons que la CDC exerce dans plusieurs filières notamment la banane, l’hévéa et le palmier à huile. Elle a récemment démarré la production de manioc, de maïs et de piment sur une superficie de 42.027 hectares de champs dans les régions du Littoral mais surtout du Sud-ouest.

 

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here