Trois jours de deuil national après un accident de la route meurtrier en Ouganda

0
10

Dimanche, premier des trois jours de deuil, les drapeaux étaient en berne sur tous les bâtiments publics après cet accident impliquant un autocar, un tracteur et un camion.

« A la suite d’une directive en ce sens de son excellence le président Museveni, le gouvernement déclare trois jours de deuil national », a indiqué dans un communiqué le Premier ministre, Ruhakana Rugunda.

La Croix-rouge et la police ougandaises ont fourni des bilans très différents de l’accident, un des plus meurtriers en Ouganda ces dernières années.

Selon la Croix-rouge, l’accident a fait 48 morts, dont 16 enfants, alors que la police et le gouvernement parlent de 22 morts, dont 4 enfants, et 14 blessés.

En raison du mauvais état des véhicules et des routes, ainsi que de conduites dangereuses, l’Ouganda affiche un des pires bilans au monde en termes de sécurité routière. Il est toutefois rare que le gouvernement décrète des jours de deuil pour de tels accidents.

L’accident a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi vers 20H30 (18H30 GMT) dans le district de Kiryandongo, à environ 220 km au nord de la capitale, Kampala, alors que des fortes pluies s’abattaient.

Peu après avoir quitté la ville de Lira pour se rendre à Kampala, l’autocar, qui roulait trop vite, a touché l’arrière du tracteur, qui roulait feux éteints. Renversé, le car a ensuite glissé sur la route pour aller percuter de face un camion transportant des casiers de bière et qui arrivait dans l’autre sens.

>> Lire aussi : Au moins 48 morts dans un accident de la route en Ouganda

Dimanche après-midi, le Premier ministre a annoncé que les autorités attendaient un rapport de police complet sur l’accident, mais que l’enquête initiale suggérait « qu’une vitesse excessive et des véhicules dans un état mécanique défectueux sont les causes de l’accident ».

Le Premier ministre a indiqué que le gouvernement verserait 5 millions de shillings ougandais (1.145 euros) à chacune des familles des victimes, pour couvrir les frais des funérailles. 3 millions de shillings (690 euros) seront versés à chacune des personnes grièvement blessées.

Plus de 9.500 personnes sont mortes dans des accidents de la route en Ouganda de 2015 à 2017, estime le ministère des Transports, selon lequel la situation empire chaque année.

Avec AFP

 

Source : VOA Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here