jeudi, décembre 13, 2018
Accueil Actualités Centrafrique : Le tête à tête Touadéra-Poutine et les derniers combats du...

Centrafrique : Le tête à tête Touadéra-Poutine et les derniers combats du km5 préoccupent la presse écrite nationale

0
313

BANGUI, 25 Mai 2018 (RJDH) La rencontre Touadéra-Poutine et les évènements de km5 font la une des journaux à Bangui.

Le confident met à la une, l’image du président Touadéra et son homologue russe, les deux présidents entourés des drapeaux de leurs pays respectifs. Cette image renvoie à l’article, « les temps forts de la rencontre entre Vladimir Poutine et Faustin Archange Touadéra ». Nos confrères considèrent la visite en Russie du chef de l’Etat et sa rencontre avec son homologue comme des victoires diplomatiques. Le Confident est ferme sur un point : la République Centrafricaine attend beaucoup de cette rencontre et au journal de rassurer, « il y aura beaucoup de retombées après cette visite surtout en terme d’aide militaire ».

Le rapprochement Russie-RCA est un tournant dans l’approche du chef de l’Etat, selon l’Agora qui défend la dynamique du président centrafricain qui, face à la montée des violences, est contraint d’aller chercher des solutions. Se fondant sur les derniers évènements de km5, nos confrères de l’Agora estiment que Touadéra est obligé « de changer de fusil d’épaule ».

Dossier km5

Environs 10 morts, c’est le bilan que nos confrères de Adrénaline Info font des affrontements intervenus le 23 mai dernier au km5 et ses environs. Ces actes, Adrénaline Info les qualifie de terroristes avant de s’interroger sur l’identité de ceux à qui ils profitent. Le journal accuse ceux qu’il appelle des mercenaires étrangers de maintenir les violences dans les 3ème et 5ème arrondissements pour garder la main sur le circuit économique très avantageux dans ces secteurs.

Mercenaires étrangers, c’est aussi le nom que le journal l’Agora donne aux auteurs des violences au km5. Contrairement à Adrénaline Info, l’Agora parle de 12 morts qui font suite à l’explosion d’une grenade.

« Le km5 continue de saigner », c’est un titre du journal Le confident dans lequel, nos confrères font un bilan de 12 morts et plusieurs maisons incendiées. La plume de nos confrères du journal le confident laisse entrevoir une certaine exaspération par rapport à la persistance de la violence dans cette partie de la capitale. La solution selon le confident n’est plus le dialogue. Nos confrères tablent sur l’organisation conjointe d’une opération forte Minusca-gouvernement afin de contraindre ceux qu’ils appellent « les fausseurs de violence » à rentrer dans la République.

Toujours questions sécuritaire dans les colonnes du journal le confident. Le journal évoque le cas du village Zila où les auto-défenses, selon ce titre,  font la loi. Le journal prend le cas d’un Monsieur torturé par ces auto-défenses qui utilisent la justice populaire comme arme et loi du village.

Adrénaline info a publié ce matin un article sur la ville de Bouca précisément le village Marazet où selon nos confrères est sous tension depuis l’assassinat de deux chef Antibalaka qui faisaient les éclaireurs dans ce village sous contrôle des combattants de l’UPC. Nos confrères craignent des risques réels d’affrontements entre les deux groupes armés.

Nous terminons cette revue de presse avec la campagne de sensibilisation initiée par des groupes rebelles centre du pays. Dans un article d’enquête, le Confident fait savoir que cette initiative vient des leaders de groupes armés nommés ministres et conseillers au palais. Il s’agit, selon l’auteur de cette investigation, d’un projet dont l’objectif est de faire croire au pouvoir de Bangui la volonté du FPRC, RPRC et UPC dont les cadres sont nommés, de faire la paix, histoire de converser leur fauteuil qui vacille.

Source : rjdh.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here