Centrafrique: l’ONU appelle « au calme et à la retenue »

0
56

Lors d’une réunion, les membres du Conseil de sécurité des Nations unies « ont exprimé leur profonde préoccupation face aux tensions persistantes perçues dans plusieurs régions du pays ». « Ils appellent tous les acteurs au calme et à la retenue », précise la déclaration qui a été lue à l’issue de la réunion par la présidente en exercice du Conseil de sécurité, l’ambassadrice polonaise auprès de l’ONU, Joanna Wronecka.

Le Conseil de sécurité s’inquiète notamment des informations évoquant de plus en plus de discours haineux et de tensions communautaires en Centrafrique, selon sa déclaration.

Ses membres « demandent à tous les groupes armés de cesser toute forme de violence et activités déstabilisatrices, de déposer leurs armes et de s’engager de manière constructive dans un processus de paix immédiatement et sans conditions », ajoute la déclaration.

La Centrafrique a basculé dans la violence et le chaos en 2013 après le renversement de l’ex-président François Bozizé par la Séléka pro-musulmane, entraînant la contre-offensive de groupes antibalaka, ces milices autoproclamées d' »autodéfense » peu organisées et implantées localement.

Une mission de paix de l’ONU (Minusca, 10.000 soldats), présente depuis 2014, tente de maintenir la sécurité dans ce pays où l’Etat ne contrôle qu’une maigre partie du territoire national.

L’armée nationale n’est présente que dans quelques villes, tandis que les groupes armés contrôlent une majorité du pays, où ils combattent pour le contrôle des ressources, notamment les diamants, l’or et le bétail.

Avec AFP

 

Source : VOA Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here