Au moins 10 rebelles ougandais ADF tués près de Beni en RDC

0
11

« A la mi-journée, le bilan provisoire des affrontements sur l’axe Mbau-kamango est de dix ADF tués », a déclaré à l’AFP le général Marcel Mbangu, commandant des opérations contre ces rebelles ougandais dans le Nord-Kivu.

>> Lire aussi : Première comparution du chef des ADF en Ouganda

Dès le matin, de fortes détonations d’armes lourdes et légères étaient régulièrement entendues dans cette partie du territoire de Beni, selon des témoins.

« Cette nouvelle redonne de l’espoir, l’armée est passée à l’offensive, même s’il y a encore des doutes sur l’identité de l’ennemi », a dit à l’AFP Noella Muluwavyo, présidente de la société civile de Beni-territoire (Nord-Kivu).

Dans la nuit de dimanche à lundi, de présumés ADF avaient tué dix civils dans cette zone, à quelques 500 mètres d’une position de l’armée, ensuite accusée « d’inefficacité » par la population et la société civile.

>> Lire aussi : Au moins 10 civils tués dans une attaque des rebelles ADF dans l’est de la RDC

Opposés au président ougandais Yoweri Museveni dont le pays est frontalier, les ADF sont présents dans l’est de la RDC depuis plus de 20 ans

Mystérieux et repliés sur eux-mêmes, ils sont accusés par les autorités congolaises et la mission des Nations unies au Congo (Monusco) d’avoir massacré plusieurs centaines de civils depuis 2014 dans la région de Beni.

Les ADF sont également accusés de la mort de quinze Casques bleus tanzaniens dans la même région en décembre 2017.

Avec AFP

 

Source : VOA Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here