Ouverture d’une enquête pour corruption au FA Ghana

0
20

« Le Département des enquêtes criminelles (CID) du Service de police du Ghana enquête sur M. Kwesi Nyantakyi, président de la Ghana Football Association (FA Ghana), pour des délits présumés, y compris de corruption », a déclaré la porte-parole de la police, Sheilla Kessie Abayie-Buckman.

« Ceci fait suite à une plainte reçue par Son Excellence le Président de la République du Ghana, Nana Akufo-Addo, selon laquelle M. Nyantakyi a utilisé frauduleusement le nom et le bureau du Président » pour des affaires personnelles, a-t-elle ajouté, soulignant que M. Nyantakyi devrait être interrogé dans la journée de mercredi.

>> Lire aussi : Le rugby ghanéen rêve de jouer dans la cour des grands

Cela résulte d’une investigation menée par un journaliste infiltré, Anas Aremeyaw Anas, connu au Ghana pour avoir exposé de nombreuses affaires de corruption ou d’abus de pouvoir dans le pays.

Les résultats de son enquête n’ont pas été dévoilés au grand public pour l’instant, mais elle a été envoyée au plus haut sommet de l’Etat.

La FA Ghana n’a fait aucun commentaire pour l’instant.

>> Lire aussi : Avram Grant démissionne de son poste de sélectionneur au Ghana

Akufo-Addo, arrivé au pouvoir en décembre 2016, s’est lancé dans une campagne anti-corruption et a officiellement nommé en février un procureur spécial pour enquêter sur ces affaires.

Une immense enquête d’Anas en 2015 sur des allégations de corruption dans le système judiciaire a conduit au limogeage ou à la suspension de douzaines de juges.

L’affaire a envoyé des ondes de choc à travers la nation ouest-africaine, qui se veut être un modèle de démocratie et de bonne gouvernance en Afrique de l’Ouest.

Avec AFP

 

Source : VOA Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here