Le chanteur Pilato en liberté sous caution en Zambie

0
11

Chama Fumba, alias Pilato, 34 ans, avait été arrêté à son retour d’Afrique du Sud, où il avait passé quatre mois, après avoir reçu des menaces de partisans du Front patriotique, le parti au pouvoir, à propos de sa chanson « Koswe Mumpoto » (« Un rat dans le plat »), visant, selon eux, le président Edgar Lungu et ses ministres.

Un mandat d’arrêt avait été émis contre lui le mois dernier, alors qu’il ne s’était pas présenté à une convocation de la justice.

Le tribunal a estimé que le musicien avait eu raison de penser que sa vie était en danger et de choisir l’exil. « J’ai eu l’occasion de regarder la video qu’il a remise au tribunal. Sa vie était vraiment menacée et la police n’a rien fait », a statué la juge Mwaka Mikalile.

>> Lire aussi : Le chanteur et militant Pilato placé en détention en Zambie

« Ces menaces auraient dû être prises au sérieux par la police », a-t-elle ajouté avant d’ordonner la remise en liberté du chanteur contre une caution de 30.000 kwacha (2.950 US dollars).

Son procès, aux côtés de cinq militants accusés d’avoir organiser une manifestation interdite devant le parlement l’année dernière, doit s’ouvrir vendredi.

Avec AFP

 

Source : VOA Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here