Dix civils tués dans une attaque des rebelles ADF dans l’est de la RDC

0
26

« Les ADF ont attaqué la cité de Mbau (…), dix civils ont été tués par balle et 2 autres blessés », a déclaré à l’AFP Jonas Kibwana, administrateur du territoire de Beni où est situé Mbau dans la province du Nord-Kivu.

« Les ADF ont fait incursion à Magboko, ils ont pillé les pharmacies et boutiques. Quand ils ont vu nos éléments s’approcher pour riposter, ils ont commencé à tirer. Ce matin, nous déplorons la mort de 10 civils et une camionnette incendiée », a déclaré de son côté à l’AFP le capitaine Mak Hazukay, porte-parole de l’armée dans le région.

>> Lire aussi : Première comparution du chef des ADF en Ouganda

L’attaque a eu lieu à partir de 18h30 jusque tard dans la nuit. Elle intervient une semaine après l’ouverture du procès en Ouganda du chef des ADF Jamil Mukulu.

La société civile accuse l’armée d’avoir réagi en retard. « Nous dénonçons l’inefficacité de l’armée et des services de sécurité de notre pays. Les ADF sont arrivés à 18h30, ils ont opéré alors que l’armée est à moins de 500 mètres » du lieu de cette attaque, « on ne comprend plus rien », a dit à l’AFP Teddy Kataliko, un responsable de la société civile de Beni.

>> Lire aussi : Deux Casques bleus de la Monusco portés disparus en RDC

Opposés au président ougandais Yoweri Museveni, les ADF sont présents dans l’est de la RDC depuis plus de 20 ans. Mystérieux et repliés sur eux-mêmes, ils sont accusés par les autorités congolaises et la mission des Nations unies au Congo (Monusco) d’avoir tué plusieurs centaines de civils depuis 2014 dans la région de Beni.

Les ADF sont également accusés de la mort de quinze Casques bleus tanzaniens dans la région de Beni en décembre 2017.

Avec AFP

 

Source : VOA Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here