Le patron du foot sud-africain visé par de nouvelles accusations d’agression sexuelle

0
11

En novembre, une chanteuse et ancienne députée sud-africaine, Jennifer Ferguson, avait affirmé avoir été agressée sexuellement par Danny Jordaan il y a 25 ans.

Dans sa plainte, Jennifer Ferguson assure avoir été « violemment sodomisée » par Danny Jordaan dans une chambre d’hôtel dans la ville sud-africaine de Port Elizabeth (sud-est), selon le Sunday Times paru dimanche.

Le journal rapporte également qu’une seconde femme, âgée de 40 ans et dont l’identité n’a pas été rendue publique, a déposé plainte cette semaine contre Danny Jordaan pour harcèlement sexuel.

>> Lire aussi : L’Afrique veut 10 places à la Coupe du monde 2026

Par la voix de son avocat, Danny Jordaan a dénoncé une « campagne » dont le seul but est de le rendre « inéligible » à la présidence de la Safa.

« Si les informations transmises aux médias sont correctes, il est suspicieux de constater qu’elles sont diffusées quelques jours avant le congrès électif de la Safa samedi », a relevé maître Mamodupi Mohlala.

« Il s’agit d’une nouvelle tentative de discréditer notre client dans les médias », a-t-il réagi à l’AFP. « La seule place pour ces accusations est devant un tribunal et nous appelons une nouvelle fois les médias et le public à permettre à la justice de faire son travail. »

Interrogée par l’AFP, la police s’est refusée à tout commentaire.

>> Lire aussi : Le sélectionneur de l’Afrique du sud limogé pour avoir insulté son président

Danny Jordaan, ancien maire de Port Elizabeth et membre du Congrès national africain (ANC, au pouvoir depuis 1994), fut l’organisateur en chef du Mondial de football 2010 en Afrique du Sud.

Il est actuellement membre du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) et seul candidat en lice pour diriger la Safa.

Avec AFP

 

Source : VOA Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here