Centrafrique : L’ONG Internationale World Vision victime de braquage à  Batangafo au Nord du pays

0
17


Bangui – La base de l’ONG Internationale World Vision de Batangafo a été victime de braquage attribué aux éléments de MPC qui contrôlent la localité. L’acte s’est produit dans la nuit du Mardi à  Mercredi à  l’orphelinat de cette localité.

Le braquage de l’ONG Internationale World Vision à  Bataganfo a été confirmé au RJDH par plusieurs sources concordantes. Cette situation est d’autant plus inquiétante dans un contexte où la coordination humanitaire ne cesse d’appeler au respect des humanitaires dans l’accomplissement de leur mission dans le pays.

Un notable contacté sur la question, a présenté les faits en ces termes, «C’était dans la nuit que les hommes armés étaient entrés à  l’orphelinat où se trouve la maison qu’habite le chef de base de l’ONG World Vision. Arrivés sur le lieu il nous est rapporté que les hommes ont pris deux téléphones Turaya, un ordinateur, un ventilateur ; ils ont emporté avec eux une somme de 100.000fcfa », a-t-il expliqué.

Un notable de la localité qui a requis l’anonymat a souligné que l’ordinateur a été retrouvé sans pour autant donner plus de précision sur le lieu où l’ordinateur a été retrouvé.

Un habitant de la localité sous couvert de l’anonymat a déploré ce cas de braquage qui selon lui pourrait freiner l’implantation de cette ONG dans la localité, « L’ONG Internationale World Vision cherche à  s’implanter dans notre région. Actuellement elle n’a pas beaucoup de personnel ici c’est seulement une mission d’évaluation, mais avec l’allure où vont les choses l’ONG peut abandonner notre région », s’est-il inquiété.

Le chef de base de l’ONG Internationale World Vision, victime du braquage n’a pas souhaité se prononcer sur le sujet. Difficile pour nous d’avoir la réaction de l’organisation au moment où nous mettons sous presse cette information.

Les humanitaires sont devenus ces derniers temps la cible des hommes armés. Ce cas de braquage intervient deux jours après l’embuscade tendue au véhicule de l’ONG DRC entre l’axe Batangafo-Bouca où les gens qui étaient dans le véhicule ont été dépouillés de tout et passés à  tabac.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here