Ouverture à  Bangui d’un atelier de validation des documents du secteur minier

0
27


Le Directeur de cabinet au ministère des Mines et de la Géologie, Thierry Poulizouh, a ouvert, vendredi 18 mai 2018 à  Bangui, les travaux de « l’atelier de validation de la stratégie de mise en valeur des secteurs minier et pétrolier et de la politique nationale du pétrole ».

L’objectif de cet atelier est de mettre en exergue les potentiels miniers et le pétrole de la République Centrafricaine eu vue d’attirer les investisseurs.

Organisé par le ministère des Mines et de la Géologie, cet atelier de deux jours va permettre à  une cinquantaine de cadres dudit département et aux ministères impliqués d’amender deux documents, notamment la stratégie de mise en valeur des substances minérales et la politique nationale du pétrole. En prélude de la conférence internationale sur le secteur minier que le gouvernement entend organiser.

Le Directeur de cabinet, Thierry Poulizouh, a indiqué que la stratégie de mise en valeur s’articule autour de trois orientations stratégiques, à  savoir : prospection et recherche ; développement des activités minières et pétrolières et renforcement des capacités des institutions et juridiques.

« La politique nationale du pétrole vise à  rendre plus attractive la législation, afin de mettre en valeur le potentiel pétrolier, de réduire la facture pétrolière du pays, d’accroitre son indépendanceénergétique et de prendre part au développement dudit secteur sur le plan international », a-t-il poursuivi.

Il convient de noter que l’exploitation minière en République Centrafricaine est pratiquée dans 11 préfectures et occupe plus de 32 % de la population. Malgré les diversifications des filières aux cours de ces dernières années, le pays n’a encore amorcé véritablement un début de mise en valeur significative de ces secteurs.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here