Centrafrique : La montée des pillages à  Bambari inquiète la population après les violences armées

0
41


Bambari – Des cas de pillages attribués aux éléments de l’UPC sont enregistrés à  Bambari au centre du pays après les violences de ces derniers jours. Information confirmée au RJDH par plusieurs sources concordantes ce 17 mai.

Le vol à  mains armées et des exécutions sommaires sont enregistrés à  Bambari aussitôt après les violents combats ayant opposé les forces de l’ordre aux groupes armés de l’UPC et ayant fait 8 morts selon la Minusca et provoqué une vague de déplacés qui affluent vers Grimari et vers d’autres localités. Ces braquages sont notés alors que les éléments de l’UPC multiplient leurs patrouilles dans la ville tandis que la Minusca raréfie, quant à  elle, les siennes et sont de moins en moins visibles sur les check-points.

Certains habitants de Bambari se disent choqués de la passivité de la Minusca, «les braquages se sont accentués depuis trois jours sans interruption ici; nous sommes scandalisés d’écouter sur les ondes que la Minusca est au contrôle de la situation ici. Les groupes armés de l’UPC intensifient leurs patrouilles et passent au vu et au su des forces onusiennes là  où ils pillent les institutions et des domiciles privés. La Minusca ne fait rien; nous sommes obligés de nous cacher et d’observer impuissamment les exactions des pillards» a témoigné un habitant de Bambari tôt ce matin.

Bambari replonge dans les violences dans un contexte où le plan de réponse humanitaire peine à  mobiliser des fonds qu’il faut pour répondre aux besoins des personnes vulnérables. Cette situation est d’autant plus inquiétante pour les écoles dans cette localité qu’on se demande ce qu’il en résultera pour les enfants qui devront composer pour les examens de fin d’année académique 2017-2018 prévus dans les prochains jours.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here