Centrafrique : L’OCDH exige l’implication de la CPS dans la lutte contre les graves violations des Droits de l’Homme

0
44

Bangui —- L’Observatoire Centrafricain des Droits de l’Homme(OCDH) a, dans un communiqué de presse, demandé aux autorités de la Cour Pénale Spéciale de s’impliquer sans délai dans la lutte contre l’impunité et d’ouvrir des enquêtes contre les présumés auteurs.Il dénonce la lenteur dans la mise en œuvre de cette cour hybride en Centrafrique en dépit des moyens mis à sa disposition.

La position de l’OCDH contre la Cour Pénale Spéciale d’ouvrir des enquêtes sur les crimes intervient dans un contexte de la recrudescence de la violence de ces derniers moments dans la capitale, violences ayant entrainé de graves violations des Droits de l’Homme dans le pays.L’OCDH dans ce communiqué de presse publié le 08 mai dernier, dénonce la lenteur de la Cour pénale spéciale en charge de la lutte contre les graves violations, «alors que des moyens importants sont mis à sa disposition lui permettant d’ouvrir les enquêtes et de poursuivre les présumés auteurs » peut-on lire dans le communiqué.

L’OCDH exhorte les autorités judiciaires de la CPS chargée de réprimer les crimes de masse et de «s’impliquer effectivement sans délai dans la lutte contre l’impunité en Centrafrique» précise le document.

Une source proche de la Cour Pénale Spéciale contactée par le RJDH déclare «je sais que le Procureur de la CPS travaille en ce moment sur les crimes dans le pays et la Cour progresse dans les enquêtes au moment-même où je vous parle» a confié cette source au RJDH.

Dans ce document dont le RJDH a eu copie, l’OCDH s’insurge contre de pareils agissements et dénonce ces graves violations des droits de l’Homme perpétrées par des bandits armés.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here