Pourquoi Vladimir Poutine avance ses pions en Centrafrique

0
609

Armes et soldats russes ont débarqué en masse à Bangui, à la demande du président Touadera. Pourquoi cette présence militaire dans un pays en plein chaos, ancienne terre d’influence de la France ? Enquête.

Vendredi 13 avril. De nombreux rebelles se rassemblent, en pick-up, à Kaga-Bandoro, une ville au nord de la Centrafrique (RCA). Abdoulaye Hissene, un chef du FPRC, un de ces groupes armés qui contrôlent la majorité du pays, déclare vouloir « marcher sur Bangui ». Parmi les raisons invoquées : l’implication militaire croissante de la Russie au côté du gouvernement centrafricain. Les rebelles s’inquiètent : le rapport de force pourrait tourner en leur défaveur.

Moscou a renforcé le pouvoir central militaire de Centrafrique. En décembre 2017, le Kremlin a obtenu le feu vert de l’ONU pour livrer – gratuitement – un chargement d’armes en RCA, sous embargo. Un Ilyushin IL-76MD de l’armée russe, immatriculé RF78805, a déposé le 26 janvier et début février, en plusieurs voyages, environ 5.000 fusils d’assaut, des mitrailleuses, des pistolets et des lance-roquettes.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here