fbpx
24 C
Bangui
sam, 26 mai 2018
Accueil Société Centrafrique : Le Premier Ministre annonce l’arrestation des éléments Séléka à l’entrée...

Centrafrique : Le Premier Ministre annonce l’arrestation des éléments Séléka à l’entrée de Dekoa

0
747

BANGUI, 04 mai 2018 (RJDH)—Le Premier Ministre a annoncé l’arrestation des ex-Séléka qui ont contourné la barrière de Ndomété pour se retrouver à 10 km de Dekoa, ville située à moins de 300 km de Bangui. Cette information n’est cependant pas encore confirmée par des sources indépendantes.

C’est à la tribune de l’Assemblée Nationale que Mathieu Simplice Sarandji, a fait cette annonce, « au moment où je réponds à vos questions, les nouvelles que j’ai sont bonnes parce que les rebelles qui ont contourné par la brousse la barrière de Ndomété, sont arrêtés par les casques bleus burundais », déclarait le Premier Ministre.

Cette information n’est pas confirmée par des sources indépendantes que le RJDH a pu contacter dans la ville de Dekoa. Selon ces sources, les ex-Séléka se trouvent encore à 10 km de Dekoa, « ils sont là depuis 5 heures du matin et quand les véhicules de la Minusca sont allés, ils se sont dispersés dans la nature. Après le retour des casques bleus, ils se sont repositionnés dans le village Gou où ils affirment attendre d’autres convois », explique le sous-préfet de la localité.

Une source indépendante conteste l’information relative à l’arrestation des combattants de l’ex-Séléka, arrestation annoncée par le Premier Ministre, « aucun rebelle n’est arrêté comme vous le dites. Ils sont là à quelques 10 km de Dekoa. La Minusca n’a arrêté personne », confie cette source.

Le porte-parole de la Minusca, Vladimir Monteiro contacté par le RJDH dit n’être pas en mesure à l’heure actuelle de confirmer cette information.

Ce n’est pas pour la première fois qu’à la tribune de l’Assemblée Nationale le Premier Ministre fait des annonces qui, à la suite se sont révélées inexactes.

Source : rjdh.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here