La fête du travail endeuillée par une attaque à la grenade à la paroisse Notre Dame de Fatima à Bangui

0
53

Des hommes armés non identifiés ont attaqué, mardi 1er mai en fin de matinée, la paroisse Notre Dame de Fatima, dans le 3ème arrondissement à Bangui, faisant plusieurs blessés et plusieurs morts, dont l’Abbé Albert Toungoumalé Baba ainsi qu’un policier.

Les premiers éléments recueillis par l’ACAP indiquent que les assaillants ont attaqué à la grenade la paroisse, proche de l’agglomération du kilomètre 5, pendant une célébration de la Fraternité Saint-Joseph, avant d’ouvrir le feu sur les fidèles qui tentaient de s’échapper.
Dans une déclaration radiotélévisée en milieu d’après-midi, le porte-parole du gouvernement, Ange Maxime Kazagui a condamné l’attaque et appelé la population au calme, expliquant qu’il s’agit d’une « provocation des ennemis de la République dont la volonté funeste a été stoppée à Kaga-Bandoro ».

Le gouvernement ne cédera pas à ce chantage, à ces personnes qui sont identifiées et connus et qui seront poursuivis jusqu’à leurs derniers retranchements.

Il faut, a-t-il ajouté, « éviter que nos ennemis ne puissent prendre prétexte de tout débordement dû à notre colère, à notre tristesse ».

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here