Un aéronef russe momentanément empêché de décollage à Kaga Bandoro

0
136

Bangui – Un aéronef de type touristes de quatre places transportant deux instructeurs russes et ayant atterri samedi vers 11 heures (locale) à Kaga Bandoro (centre-nord) a été momentanément empêché de décoller par les habitants, méfiants, selon une information parvenue à l’ACAP ce lundi.

Selon le député de la localité, Christ-Eric Gallo, la méfiance des habitants de Kaga-Bandoro provient des multiples ravitaillements des groupes rebelles, même en armes, par des aéronefs aux origines incertaines. Raison pour laquelle, les habitants, résidant pour la plupart sur un site de déplacés internes jouxtant l’aérodrome de Kaga-Bandoro, ont envahi la piste d’atterrissage et ont encerclé l’aéronef incriminé.

Immédiatement, a-t-il indiqué, en harmonie avec le préfet de la Nana Gribizi, Augustin Tombeau, le Ministre de la Sécurité publique, Henri Wanzet-Linguissara, a été informé mais n’a pas été étonné de la mission des deux passagers, axée également sur les reconnaissances militaires à Ndélé (nord) et Kaga-Bandoro.

Le ministre de la Communication et des Médias, Ange-Maxime Kazagui, lui, a confirmé qu’il s’agit bien d’instructeurs russes appelés à recueillir les avis des leaders des groupes armés sur le processus de paix, ajoutant qu’ « il est parfois nécessaire d’entamer des discussions avant d’autres étapes ».

M. Kazagui a exhorté la population à laisser se poursuivre les échanges et à laisser l’aéronef redécoller pour la capitale centrafricaine, Bangui. De source locale, des casques bleus ont dû se servir de grenades lacrymogènes pour dégager la piste de l’aérodrome et permettre à l’aéronef de redécoller.

Aux dernières nouvelles, l’aéronef et les deux passagers ont pu redécoller pour Bangui.

Alain-Patrick Mamadou / ACAP

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here