fbpx
Accueil Société Centrafrique : La CODECA appelle à la protection des droits de l’enfant

Centrafrique : La CODECA appelle à la protection des droits de l’enfant

0
32

BANGUI, le 28 Avril 2018 (RJDH) —- La Coalition des Organisations des Droits de l’Enfant en Centrafrique (CODECA) se dit touchée par les cas des viols sur mineur dans le pays. Cette coalition appelle au respect des droits de l’enfant et l’implication des ONGs œuvrant dans la protection des Droits de l’Homme.

La réaction de cette plateforme intervient dans un contexte où les viols sur mineurs sont enregistrés à répétition ces derniers mois en Centrafrique. Le dernier consiste le viol sur trois filles dont une mineure par les auxiliaires de la police au sein du Commissariat du 5e arrondissement à Bangui, alors que présumés sont encore libre.

Selon Remy Djamous secrétaire exécutif national de CODECA, cette coalition est créée dans le sens de lutter contre l’impunité à l’égard des enfants « la plateforme a pour objectif de fédérer les actions des organisations des Droits de l’enfant et se constitue partie civile pour défendre sur les questions des Droits de l’enfant. CODECA vise aussi à contribuer et participer à l’élaboration de la politique nationale de la protection de l’enfant centrafricain », a-t-il expliqué

Par ailleurs, il interpelle les organisations membres à s’impliquer davantage  dans les activités de la coalition « Le travail de la CODECA qui est la protection des droits de l’enfant, notre activité principale consiste à mener des plaidoyers auprès des partenaires humanitaires afin que la justice soit faite. Nous fonctionnons à l’aide des organisations membres et dont nous avons besoin efficacement de leur soutien à l’heure où les violences à l’égard des enfants sont fréquents en RCA », a soutenue Remy Djamous.

Remy Djamous condamne plusieurs cas de viol contre les enfants et invite les victimes à saisir la justice et son organisation.

La CODECA est créée en RCA depuis Octobre 2017 et reconnue par le gouvernement centrafricain en Avril 2018. Elle est composée de plusieurs ONG comme le Centre pour la Promotion et de Défense des Droits de l’Enfant, La Fondation les Enfants D’abord, le Parlement des Enfants, l’ONG Kokora…

Source : rjdh.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here