Centrafrique : Désarmement volontaire des groupes armés à Bria et Bangassou

0
73

BANGUI — Les activités de réduction des violences communautaires se poursuivent dans les villes de province du pays. Bria et Bangassou ont accueilli cette activité.

Les violences se poursuivent encore dans plusieurs villes alors que les acteurs s’impliquent pour la réduction de celles-ci. La restitution volontaire des armes dans les villes de Bria et Bangassou intervient dans un contexte de montée de tension dans certaines villes du pays.

Le porte-parole de la Minusca Vladimir Monteiro a lors de la conférence hebdomadaire de la mission onusienne fait le bilan des armes récupérées volontairement « A Bria, 691 armes dont 27 fonctionnelles, 4 non fonctionnelles et 660 armes de fabrication locale ainsi que neuf grenades et 22 roquettes ont été collectées dans le cadre du projet de réduction de la violence communautaire. Au total, 855 bénéficiaires dont 338 femmes sont enregistrés dans le projet », a-t-il énuméré

A Bangassou, poursuit-t-il, « le nombre de bénéficiaires du projet est de 938 tandis que plus de 900 armes ont déjà été collectées ».

Sur le plan des droits de l’homme, le porte-parole a indiqué que 54 incidents d’abus et de violations ayant affecté au moins 78 victimes, ont été enregistrés par la Mission dans tout le pays, entre le 18 et le 24 avril 2018.

Ces restitutions volontaires sont encouragées à Bangassou par la population qui l’inscrit dans le bloc des résultats des négociations menées par le Cardinal Dieudonné Nzapalainga et l’Imam Omar Kobine Layama qui ont effectué il y’a deux semaines une mission dans la localité.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here