fbpx
Accueil Société Centrafrique : Une attaque armée contrecarrée par les forces nationales et la...

Centrafrique : Une attaque armée contrecarrée par les forces nationales et la Minusca à l’ouest

0
201

BERBERATI, le 23 Avril 2018(RJDH) —Environ cinq personnes sont tuées à Gamboula suite à une offensive de la Minusca contre les éléments de la coalition Siriri le samedi dernier. Information confirmée par des sources concordantes de la localité.

Tout est parti de la barrière érigée par la coalition armée «Siriri» au village Nassolé, situé à 30 km de Berberati où ils perçoivent des taxes à cette barrière. Selon des sources officielles, ce groupe a été sommé de retirer cette barrière mais n’a pas voulu obtempérer. C’est dans ce contexte que le contingent tanzanien de la Minusca a lancé une opération musclée contre les positions de la coalition Siriri ce weekend.

Le Député de Gamboula, Martin Angoroa, condamne l’action de la coalition Siriri sur la population de sa circonscription « C’est le 21 Avril qu’ils se sont rassemblés vers village Vila Poko  pour sortir de Nassolé ; quand la Minusca est arrivée, ils ont commencé à tirer sur la Minusca ; ces derniers  ont répliqué aux tirs c’est à ce moment-là qu’ils ont fui pour Gamboula compte tenu de la grande pluie qui s’est abattue ce jour-là sur la localité ; ils ont réapparu à Nassolé », a expliqué l’élu de la nation.

L’élu n’a pas manqué de condamner cette attaque. « Je condamne avec fermeté cet acte barbare et criminel et j’engage le gouvernement à l’action, car comment comprendre que la population ne vit que dans la peur au point de fuir les hostilités jusqu’à accoucher dans la brousse ?  » s’est-il indigné.

Pour le Procureur du Tribunal de Grande Instance de Berberati, seule une personne a été capturée et le processus de son transfèrement à Bangui est déjà enclenché. «Une personne est tuée par la Minusca dans cette opération et une personne est capturée dans cette opération. Je suis avec le chef de brigade de la gendarmerie pour enclencher le processus du transfèrement du captif à Bangui», a indiqué le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Berberati.

Il a par ailleurs indiqué que les 4 autres personnes sur les 5 ont été tuées par la population. «Nous avons enregistré 5 corps sans vie que nous avons inhumés ce matin. Selon nos informations, les 4 autres sont des éléments de Siriri qui ont jeté les armes et qui ont été rattrapés par la population avant d’être tués», a précisé Mokpem, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Berberati.

La ville de Gamboula est plongée dans la violence quelques jours seulement après la rencontre du Chef de l’Etat avec les forces vives de la nation sur les questions sécuritaires du pays.

Source : rjdh.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here