Le chef de la MINUSCA appelle les groupes armés à cesser toute hostilité

0
68

Bangui – Le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Parfait Onanga-Anyanga a appelé, vendredi 20 avril 2018 à Bangui, les groupes armés à cesser « immédiatement toutes les hostilités ».

« Le peuple centrafricain a trop souffert. J’appelle tous ceux qui seraient tentés par la violence armée à s’engager résolument à résoudre toute divergence par les voies du dialogue principalement à travers l’initiative africaine pour la paix et la réconciliation en République Centrafricaine », a déclaré Parfait Onanga Anyanga, lors d’une rencontre du président de la République, Faustin Archange Touadéra, avec les forces vives de la nation au palais présidentiel, en présence du corps diplomatique.

 » Nous ne laisserons pas faire », a prévenu le chef de la Mission multidimensionnelle Intégrée des nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA), qui a indiqué que le commandant des casques bleus, le général Balla Keita, était en route pour Kaga-Bandoro (342 km au nord de Bangui), où des hommes armés se sont regroupés dans la perspective de « marcher sur Bangui ».

« Ce propos s’adresse aussi bien à ceux qui menacent avec légèreté de renverser les institutions démocratiques qu’à ceux qui leur répondent et tentent de raviver les tensions identitaires qui ont tant meurtri votre peuple », a souligné le chef de la MINUSCA.

L’intervention de Parfait Onanga Anyanga fait suite aux réactions hostiles des groupes armés à l’opération de désarmement entamée le 8 avril dernier au Kilomètre 5, à Bangui, par la Force de la MINUSCA et les forces de sécurité intérieures, et qui ont fait, officiellement, une trentaine de morts, dont un casque bleu.

François Biongo

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here