fbpx
Accueil Politique Centrafrique : Faustin Archange Touadera désormais chef de guerre ?

Centrafrique : Faustin Archange Touadera désormais chef de guerre ?

0
824

BANGUI, le 20 Avril 2018(RJDH)—-Suite au regroupement des Séléka à Kaga-Bandoro au nord du pays, Faustin Archange Touadera a rencontré les forces vives de la nation au Palais de la Renaissance où il était question pour lui de faire des mises au point. Il s’est montré plus chef de guerre alors que deux trois semaines aupa     ravant il s’est présenté comme celui qui refuse de la faire. Décryptage.

En rencontrant les forces vives de la nation, Faustin Archange Touadera se positionne d’abord en moralisateur de la vie publique et de la scène politique en dénonçant sans citer les auteurs un comportement antirépublicain. En d’autres termes ceux qui envisagent le destituer pour s’emparer du pouvoir par les armes. «Arrêtons de replonger le pays dans le chaos pour le prestige personnel. On ne sert pas le pays en étant ministre ni en faisant de la politique politicienne » a-t-il lâché comme pour faire une mise en garde.

Mais ce n’est pas tout pour autant, la précision vaut de l’or lorsque Faustin Archange Touadera rappelle à son auditoire que « le pays ne compte pas de prisonnier politique et d’opinion » a-t-il ajouté.

Loin d’être un attentiste, Faustin Archange Touadera arbore sa tenue de chef de guerre en annonçant que l’opération « Soukoula », faisant ainsi allusion à l’opération conjointe contre les forces négatives va se poursuivre. Ayant pris goût de la guerre pour laquelle ses alliés et détracteurs le poussent contre les rebelles, Faustin Archange Touadera a annoncé la projection des FACA dans un proche avenir. Même si le 30 mars dernier il a déclaré refuser de faire la guerre.

Faustin Archange Touadera ne cède pas cependant à la panique et aux harcèlements des groupes armés en abordant la question brulante de l’heure. Le regroupement des Séléka à Kaga-Bandoro qu’il qualifie d’agissements. Comme un chef au contrôle de la situation, Faustin Archange Touadera donne avec précision les séquences de déplacement d’Abdoulaye Hissène. Le vol des véhicules appartenant aux chinois ainsi que la mobilisation des troupes par ce dernier ne sont passés inaperçus.

Sur un ton peu ordinaire, Faustin Archange Touadera accuse entre les lignes l’extérieur qui soutient les forces du mal, il se veut modeste pour autant en disant « ne pas remettre en cause les amitiés traditionnelles et historiques ». Une manière de dire que la RCA ne tourne pas le dos à la France malgré la présence de la Russie.

C’est la première rencontre que le président Touadéra organise avec les forces vives après l’opération conjointe au km5 et le regroupement des Séléka à Kaga-Bandoro.

Source : rjdh.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here