Centrafrique : le gouvernement déclare ignorer à ce jour les tenants et les aboutissants du conclave des séléka à kaga-bandoro

0
57

Le gouvernement centrafricain déclare ne pas connaitre encore le mobile réel du regroupement d’hommes en armes à Kaga-Bandoro. Position affichée ce matin par le Ministre, porte-parole, Ange Maxime Kazagui, lors de la traditionnelle conférence de presse conjointe avec la Minusca à Bangui.

Voilà trois jours que la ville de Kaga-Bandoro dans la préfecture de Nana-Gribizi est sous tension et fait l’objet d’inquiétude. Cette inquiétude est due au rassemblement insolite d’hommes en armes dans cette ville au centre de la RCA.

Le gouvernement, par la voix de son porte-parole, dans cette rencontre avec la presse dit ne pas connaitre les motivations de ces groupes armés. «Nous avons observé depuis quelques jours bien entendu un regroupement d’hommes en armes à Kaga-Bandoro. Selon nos observations, nous ignorons encore le mobile de cette rencontre», s’inquiète-t-il.

Mais il tient à rassurer l’opinion sur la position du gouvernement qui est prêt à prendre des dispositions avec ses partenaires, «A l’heure actuelle, des dispositions très claires sont prises par les partenaires de la Centrafrique de manière à ne permettre, en aucun cas, que quelques groupes armés puissent entamer une descente folle ou inutile sur Bangui », a-t-il prévenu.

Position partagée par Vladimir Monteiro, porte-parole de la Minusca, «si jamais il y a des actes de belligérance, la Minusca dans le cadre de son mandat prendra des mesures qu’il faudra. Nous demandons à ces groupes armés de cesser immédiatement de remettre en cause les acquis légitimes en faisant obstacle à la restauration de l’autorité de l’Etat», a-t-il fait savoir.

Depuis plusieurs années, les autorités dirigeantes peinent à restaurer l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here