fbpx
33 C
Bangui
dim, 27 mai 2018
Accueil Politique Centrafrique : L’Ambassadeur de France à Bangui tient à la transparence dans...

Centrafrique : L’Ambassadeur de France à Bangui tient à la transparence dans la coopération russo-centrafricaine

0
761

BANGUI, le 19 avril 2018 (RJDH) —Christian Bader, l’Ambassadeur de France à Bangui souhaite la transparence dans le rapprochement de la RCA avec la Russie. Il s’est montré serein face à la concurrence des autres pays. Position tenue lors d’un café de presse hier à sa résidence à Bangui.

Discret ces derniers temps, le doyen des Ambassadeurs en Centrafrique, Christian Bader sort de son silence et aborde plusieurs questions d’actualité. D’abord sur  le rapprochement de la RCA avec les russes, le diplomate français renvoie à la disposition de l’article 60 de la Constitution du 30 mars pour émettre son souhait de transparence.

Il persiste et signe en ces  termes «Je répète toujours  que la France n’est pas en compétition avec les autres pays. Si un autre pays veut aider, mais qu’il le fasse dans les règles, avec le minimum de transparence. On est tous d’accord que les problèmes sont énormes. Les Russes sont là, ce qu’ils ont fait dans le domaine de l’armement a été fait dans les règles. Ils ont amené des instructeurs, ils ont fourni des armes donc ils ont fait des opérations qui n’ont pas rencontré de problèmes», a-t-il indiqué.

Devant la montée des autres partenaires, Christian Bader appelle à la transparence. «C’est la transparence et c’est ce que nous demandons à tout le monde. Et nous avons dit si vous ne dites rien, et ça va créer des suspicions. C’est ce que demandent les députés du parlement. Vous avez un article qui s’appelle article 60 de la Constitution. Si les choses se passent en dehors de l’article 60 eh bien ! y a des Centrafricains qui ne vont pas être d’accord et nous la France nous allons être avec eux ».

L’article 60 de la Constitution, faut-il le rappele,r stipule ceci : Le Gouvernement a l’obligation de recueillir préalablement l’autorisation de l’Assemblée Nationale avant la signature de tout contrat relatif aux ressources naturelles ainsi que des conventions financières. Il est tenu de publier ledit contrat dans les huit (08) jours francs suivant sa signature.

Moscou et Bangui ont signé en 2017 un accord de renforcement de coopération diplomatique, économique et militaire, un accord qui vise à entrainer et à équiper les Forces Armées Centrafricaines(FACA).

Source : rjdh.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here