Centrafrique : le CCR exhorte le gouvernement de bien vouloir organiser d’urgence une journée de concertation avec les forces vives de la nation

0
102

Le Collectif des Centrafricains pour la Réconciliation (CCR) qui œuvre depuis pour la paix et le vivre ensemble dans le pays, et dirigé par l’ancien ministre de l’Environnement Sébastien WENEZOUI, a organisé ce vendredi 13 avril dernier un point de presse au stade 20 000 places à Bangui afin de proposer quelques pistes à envisager pour une sortie de cette crise après les offensive conjointes MINUSCA et forces de sécurité intérieure dans la nuit des 07 au 08 avril et qui se sont poursuivies aux 10 avril 2018 dans la zone de pk5 dans le 3e arrondissement de Bangui.

En résumé, voici les propos liminaires de point de presse du CCR ci-dessous :

Suites aux déclenchements de l’opération conjointe de maintien de l’ordre et de sécurité dans la nuit du 07 au 08 avril et qui s’est poursuivis au 10 avril 2018 dans la zone de PK5 dans le 3e arrondissement de Bangui.

Opération fortement souhaitée par les habitants du km5 et ayant pour cible uniquement le désarmement et la mise hors état de nuire les malfrats, preneurs d’otage et racketteurs des paisibles populations de cette partie de la capitale de notre pays la République centrafricaine à majorité musulmane, le CCR épris de paix, de cohésion sociale, de réconciliation et de l’unité nationale après analyses sérieuses et approfondies de la situation sécuritaire engendrée par ladite opération fait le constat suivant :

Le pk5 qui n’est pas du tout un ‘’État’’ dans un État reste et demeure pour toujours l’un des quartiers à part entière du 3e arrondissement de Bangui. Donc les populations y trouvant ou fréquentant ne doivent être protégées que par les autorités légitimes seules du pays et qui en disposent en plus le monopole de la force légitime conformément aux dispositions constitutionnelles du 30 mars 2016, car le temps de la guerre est terminé.

Faisant suite à leur plainte récurrente et incessante et légitime, les populations de km5 entre autres les commerçants, walis et colis gara, les clients ainsi que les usagers de tout genre exaspérer par les actes de racketage et banditisme etc., hélas, des hors-la-loi perpétrés par un que ce dialogue tant attendu pourra enfin voir autour de la table toutes les filles et tous les fils de ce pays sans exclusion aucune en vue de mettre terme à cette crise qui n’a que trop duré.

À la MINUSCA d’être sérieuse et beaucoup plus professionnelle en usant effectivement de la confiance que tout le monde lui a confié pour ramener la paix et la sécurité en Centrafrique.

Aux groupes armés de continuer toujours sur la voie du retour de la paix, de la sécurité et de la réconciliation et aussi de cesser ou de refuser d’être instrumentalisés ou manipulés à des fins inavouées source de chaos et de destructions de notre très cher et beau pays un et indivisible tous que nous avons en partage.

Enfin, le CCR partage ce moment des douleurs avec les familles éprouvées suite aux derniers événements et lance un vibrant appel à toute la population de ne pas céder à des manipulations qui vont encore compromettre les efforts du gouvernement de ramener la paix et la sécurité sur toute l’étendue du territoire et le processus du DDRR.

Je vous remercie.

Par : Jefferson Cyrille YAPENDE, CNC

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here