Centrafrique : L’Union Africaine et la Minusca préoccupées par la tension sécuritaire au km5

0
76

BANGUI, le 11 Avril 2018(RJDH)—La Minusca et l’Union Africaine ont dans un communiqué conjoint ce 11 avril exprimé leur préoccupation sur la situation sécuritaire dans le cadre de l’opération consistant à arrêter les criminels au km5  considéré comme le poumon économique du pays.

La Minusca et le gouvernement ont lancé des offensives le dimanche dernier contre les positions des leaders des groupes d’autodéfense du km5. Dans ce communiqué, l’UA et la Minusca ont indiqué qu’un soldat rwandais de la Minusca a trouvé la mort et 9 autres ont été blessés dont l’un d’eux se trouve dans un état critique.

Quelques minutes avant la publication de ce communiqué, des habitants du km5 ont transporté des corps sans vie des victimes des combats et les ont exposés dans le calme devant le siège de la Minusca avant de se retirer. Or, dans ce communiqué aux senteurs d’un parti pris en faveur du gouvernement, la Minusca et l’Union Africaine se disent prêtes à utiliser tous les moyens dont dispose la communauté internationale pour créer les conditions de la restauration de la paix dans le pays.

Une position de fermeté affichée dans un contexte où le panel des experts de l’Union Africaine conformément à sa feuille de route envisage un dialogue entre le gouvernement et les groupes armés. Cependant, Abdoulaye Hissène, l’un des leaders du FRPC a sur sa page Facebook contesté l’action de la communauté internationale contre les bandits du km5. Est-ce à dire que le dialogue envisagé par l’Union Africaine bat de l’aile ? Il est trop tôt pour le dire, mais cela semble en être le cas !

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here