Centrafrique : MSF suspend une partie de ses activités à Bria suite à un braquage

0
55

BANGUI, 9 avril 2018 (RJDH)—L’ONG Médecins Sans Frontière a suspendu une partie de ses activités de prise en charge médicale dans la ville de Bria. Cette organisation suspend ses activités pour une durée indéterminée.

Dans la nuit du 6 au 7 avril 2018, des hommes armés ont forcé l’entrée de la base des MSF de Bria, menacé des membres de l’équipe présente sur place et volé des biens essentiels au déploiement de l’aide médicale. C’est suite à ce braquage que cette organisation médicale a suspendu ses activités dans un contexte où Bria reste une zone où l’urgence médicale persiste.

Selon un communiqué de MSF, une partie de son équipe a été évacuée et les activités sont réduites. C’est ainsi que les consultations externes à l’hôpital, sur le site de PK3 ou au quartier Bornou, seront suspendues à compter du lundi 09 avril 2018 et pour une durée indéterminée. «Seules les urgences vitales continueront à être prises en charge au niveau de l’hôpital et du PK3 », précise MSF.

Jean-Pierre Kaposo, responsable du projet MSF regrette ne pas pouvoir assurer la continuité des soins de qualité qu’elle a l’habitude de dispenser. « Il est essentiel pour que tout le monde réalise que si la sécurité des équipes médicales n’est pas garantie, c’est la santé de toute la population qui est en danger », a-t-il souligné.

MSF offre des soins médicaux à la population de Bria depuis Août 2013. Cette suspension intervient après celle de Bangassou en novembre 2017.

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here