Centrafrique : Des tirs à l’arme lourde hier soir proche de la résidence de Touadera

0
378

BANGUI, le 9 Avril 2018 (RJDH)—Des tirs à l’arme lourde et automatique ont retenti tard dans la nuit du 8 au 9 du mois courant non loin de la résidence de Faustin Archange Touadera, président de la République, Chef de l’Etat, dans le 4e arrondissement de Bangui. Les assaillants ne sont pas encore connus ainsi que leurs motivations.

Ces tirs ont duré plus d’une heure et sont d’une forte et rare intensité. Des habitants voisins du Chef de l’Etat contactés par le RJDH ont témoigné qu’ils ont eu peur de l’intensité de l’attaque. L’intervention des soldats russes intervenus quelque temps plus tard a permis de les rassurer.  Ces tirs sont entendus alors que dans la journée du 8 courant la Minusca et les forces de l’ordre ont lancé une vaste opération contre les positions des chefs d’autodéfense du km5.

Joint au téléphone par le RJDH, le ministre porte-parole de la présidence dit faire des recoupements et communiquera dans la journée autour de cette question. Entretemps, certaines sources proches du Chef de l’Etat réfutent d’ores et déjà l’idée du coup d’Etat mais parlent plutôt de réponse des Séléka contre les contingents égyptiens de la Minusca basés proche de la Résidence du Chef de l’Etat.

Nimery Matar alias Force, l’un des chefs d’autodéfense recherché par la Minusca et les forces de défense et de sécurité a, dans la journée du 8, qualifié de coup d’Etat contre Touadera. Ces tirs sont aussi entendus non loin de la base égyptienne de la Minusca sis à quelques encablures de la résidence du Chef de l’Etat.

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here