Centrafrique : Nimery Matar allias « Force » qualifie de coup d’Etat contre Touadera les attaques des forces conjointes au km5

0
337

BANGUI, le 8 Avril 2018(RJDH)—Les attaques conjointes sont un coup d’Etat contre Faustin Archange Touadera. C’est la ligne choisie par « Force » pour expliquer l’assaut visant à l’arrêter ou à le mettre hors d’état de nuire.

« Force » réputé chef d’un groupe auto défense a défrayé la chronique en faisant parler de lui. La Minusca lui avait lancé l’ultimatum de se rendre avant le 30 mars. Une première tentative menée par les portugais avait échoué en son temps quelque jour seulement avant la fin de l’ultimatum. C’est dans ce contexte que les forces conjointes ont lancé l’assaut hier sur km5, l’objectif selon les sources officielles est d’arrêter ce dernier afin qu’il réponde de ses actes.

Après quelques heures d’échanges de tirs, Bangui retient son souffle et Nimery Matar, allias Force sort de son silence et qualifie l’action conjointe de coup d’Etat contre Faustin Archange Touadera. « Nous avons été attaqués à 2h 18 min, nos hommes ont résisté, on ne peut pas nous attaquer la nuit. C’est un coup d’Etat manqué, un véritable coup d’Etat contre le président Faustin Archange Touadera, ce n’est pas de notre faute » a-t-il indiqué soutenant que l’attaque contre le Km5 est un complot pour déstabiliser le régime de Bangui.

Il confirme par ailleurs le retrait des forces conjointes dans la localité « toutes les forces nationales et internationales se sont retirées du km5, même la police et la gendarmerie aussi. Ils ont même tué ici » a-t-il expliqué.

C’est une première fois que les forces conjointes mènent une action de telle envergure pour déloger les groupes autodéfense décriés par les opérateurs économiques du secteur.

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here