fbpx
Accueil Société Centrafrique : Des éléments d’un groupe autodéfense arrêtés lors de l’opération de...

Centrafrique : Des éléments d’un groupe autodéfense arrêtés lors de l’opération de désarmement au km5

0
816

BANGUI, 08 avril 2018 (RJDH)—La Minusca et les forces nationales auraient mis la main sur sept éléments du groupe d’autodéfense dirigé par Nimery Matar alias Force. La gendarmerie nationale n’a pas souhaité indiqué où ces éléments sont détenus.  

Ces sept éléments auraient été arrêté lorsque la Minusca a pris le contrôle de la base de Nimery Matar alias Force. Il s’agirait des éléments rapprochés  de Force. L’information est confirmée au RJDH par plusieurs sources proches de la gendarmerie qui détiendrait les détenus, « je puis vous confirmer l’arrestation des sept éléments. Ils ont été arrêtés dans la foulée de l’opération de ce matin au km5 », a confié un cadre de la gendarmerie qui refuse de se prononcer sur le lieu de détention des éléments arrêtés, «  je ne suis pas en mesure de vous dire là où ils détenus. Vous savez, c’est une affaire militaire et par mesure de sécurité, on ne peut publier des informations sur là où ils sont gardés à vue », explique cette source qui a requis l’anonymat.

Le Directeur de la communication stratégique de la Minusca Hervé Verhoosel, confirme ces arrestations, « il y a eu des arrestations. Au total nous avons mis la main sur huit éléments autodéfense, nous avons saisi des armes et de la drogue », a ti-il expliqué.

Ces arrestations sont démenties par Nimery Matar alias Force, « nous sommes tous là personne n’a été arrêté par les forces qui sont venues nous attaquer. Les gens mentent simplement parce qu’ils ont essuyé un échec. C’est peut-être des civils qu’ils ont pris dans leur fuite », a-t-il fait savoir.

Les éléments arrêtés pourraient être présentés au parquet dès lundi. Ils encourent des peines de prison.

Source : rjdh.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here