fbpx
Accueil Société Centrafrique : Le Proviseur du Lycée moderne de Mongoumba appelle le gouvernement...

Centrafrique : Le Proviseur du Lycée moderne de Mongoumba appelle le gouvernement au renforcement du système éducatif.

0
35

MONGOUMBA, le 05 Avril 2018 (RJDH)—Le manque de salles de classes et d’enseignants au lycée moderne de Mongoumba devient un handicap majeur pour les élèves. Les autorités locales tirent la sonnette d’alarme pour combler cette carence. Appel lancé lors d’une interview accordée au RJDH de passage dans la localité.

L’abandon des classes des établissements scolaires prend de plus en plus de l’ampleur dans cette localité où le taux d’analphabétisme est élevé. La scolarisation des enfants reste un défi majeur et inquiétant pour les autorités éducatives. L’appel de main du proviseur intervient une semaine après que le chef de l’Etat dans son bilan parle de 12% du budget consacré à l’éducation nationale.

Selon le proviseur du lycée moderne de Mongoumba, David Yakpoga, l’arrivée des retournés dans la ville va accentuer le problème éducatif, «déjà avec les élèves et enseignants présents nous nous confrontons à de réelles difficultés en termes de salles classes et d’enseignants. A cela s’ajoute l’arrivée de nos frères qui se sont réfugiés au Congo Brazzaville», a souligné le responsable.

Il a ajouté que le manque d’infrastructures scolaires et d’enseignants engendre la déperdition scolaire «pour un bâtiment, nous avons cinq salles de cours avec un effectif de 1050 élèves avec peu d’enseignants pour onze sections. Je demande au gouvernement s’il peut faire quelque chose pour apporter une solution à ce problème. Il s’agira de ne construire rien qu’un bâtiment de trois salles de classe qui pourra renforcer la cap structurelle. Aussi il faudra mettre la pression sur les professeurs qui refusent de prendre fonction sur les lieux de leur affectation » a-t-il lancé

Par ailleurs, le Sous-Préfet de la Lobaye, Achille Dédane Fayanga, se dit conscient des difficultés rencontrées par les enseignants et fera de son mieux pour donner une réponse positive au corps professoral de Mongoumba, «j’ai déjà adressé une lettre à Bangui, précisément au gouvernement et j’attends toujours la suite. Comme vous le savez, la RCA vient de traverser une crise et presque tous les départements de l’Etat sont touchés, ce qui a provoqué un disfonctionnement énorme. En ma qualité de représentant du gouvernement centrafricain à Mongoumba, je me suis mis au travail et je suis de près toutes les requêtes que j’avais adressées à ma hiérarchie à Bangui e7n matière de sécurité, de santé, d’éducation et de bien d’autres » a martelé l’autorité.

Pour cette année académique 2017–2018 au lycée moderne de Mongoumba, 151 élèves vont composer le Brevet des Collèges et 61 candidats composeront le Baccalauréat série A.

Source : rjdh.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here