La Chine salue les « efforts importants » de la Corée du Nord

0
40

La visite en Chine du chef de la diplomatie nord-coréenne Ri Yong Ho intervient quelques jours après la venue surprise du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un dans la capitale chinoise. M. Kim avait rencontré le président Xi Jinping.

La Chine et la Corée du Nord tentent actuellement de réchauffer leurs relations, refroidies ces dernières années par le soutien de Pékin aux sanctions de l’ONU visant à enrayer le programme nucléaire nord-coréen.

Pékin reste cependant, de loin, le principal soutien diplomatique et économique de Pyongyang.

>> Lire aussi : Trump rencontre Abe le 17-18 avril pour parler de la Corée du Nord

La venue en Chine de Ri Yong Ho intervient après des mois de propos belliqueux échangés entre Pyongyang et Washington, et au cœur d’une spectaculaire détente dans la péninsule coréenne.

Kim Jong Un doit rencontrer le président sud-coréen Moon Jae-in le 27 avril. Une rencontre historique avec le président américain Donald Trump est également envisagée d’ici fin mai.

« La Chine apprécie l’engagement de la Corée du Nord sur la dénucléarisation de la péninsule et tous les efforts importants qu’elle a déployés afin d’y apaiser les tensions », a indiqué M. Wang à son homologue, selon un communiqué du ministère chinois des Affaires étrangères.

« La partie chinoise soutient les rencontres entre le dirigeant nord-coréen et ceux de Corée du Sud et des Etats-Unis », a-t-il souligné.

« Amitié traditionnelle »

La Corée du Nord « va continuer à développer les relations traditionnelles d’amitié » avec la Chine et « maintiendra une étroite communication stratégique » avec elle sur la question de la péninsule coréenne, a promis Ri Yong Ho.

Le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi a appelé à « renforcer les échanges à tous les niveaux » entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays.

>> Lire aussi : Rencontre entre Kim Jong Un et le président du CIO en Corée du Nord

« Dans la situation actuelle, protéger et développer l’amitié traditionnelle sino-nord-coréenne revêt une grande importance pour les deux pays et pour la région », a indiqué M. Wang.

Des photos publiées par le ministère chinois des Affaires étrangères montrent les deux hommes se serrer la main et discuter dans des fauteils flanqués des drapeaux de leurs deux pays.

Ri Yong Ho était en transit en Chine. Il doit effectuer dans les prochains jours des visites en Russie, en Azerbaïdjan et dans d’autres ex-républiques soviétiques, d’après l’agence de presse nord-coréenne KCNA.

Selon la même source, Ri Yong Ho participera dans la capitale azerbaïdjanaise Bakou à une réunion du Mouvement des non-alignés. Cette organisation née durant la Guerre froide regroupe quelque 120 pays ne désirant s’aligner sur aucune puissance mondiale.

Prudence

La visite de Kim Jong Un la semaine dernière à Pékin constituait le premier déplacement à l’étranger du jeune leader depuis son arrivée au pouvoir fin 2011, à la mort de son père Kim Jong Il.

Les jeux Olympiques d’hiver organisés en février à Pyeongchang en Corée du Sud ont été le catalyseur d’un spectaculaire rapprochement intercoréen. La Corée du Nord isolée avait envoyé aux JO des athlètes, des représentants du régime et des majorettes.

>> Lire aussi : Séoul rapatrie les dépouilles de 20 soldats chinois

Le ministre chinois des Affaires étrangères a cependant appelé à la prudence. « Les leçons de l’Histoire nous apprennent que lorsque la lueur d’espoir d’un apaisement et de pourparlers de paix se font jour, des facteurs de perturbation apparaissent souvent d’une façon ou d’une autre », a-t-il déclaré plus tôt mardi lors d’une conférence de presse avec son homologue suisse, actuellement en visite à Pékin.

M. Wang a encore appelé toutes les parties à « garder leur concentration et à se défaire de toute interférence ». « Nous espérons également que les dirigeants nord-coréen et américain pourront réussir à se rencontrer, à renforcer leur compréhension l’un de l’autre et à établir les bases d’une confiance mutuelle », a-t-il indiqué.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here