Centrafrique : Musclée opération conjointe FACA-Minusca libère 15 otages villageois de Koubou kidnappés par LRA

0
42

Le Ministre de la communication et des médias, Ange Maxime Kazagui et Hervé Verhoosel, Directeur en charge de la communication à la Minusca ont conjointement animé une conférence, ce lundi 2 avril, dans les locaux de la Télévision centrafricaine (TVCA) à Bangui. Au centre de ce face-à-face avec les professionnels des médias, la prise d’otages par les éléments du LRA, puis leur libération immédiate par une musclée opération conjointe des Forces armées centrafricaines (FACA) et les éléments du contingent marocains de la Minusca.

L’événement s’est déroulé dans la préfecture du Haut-Mbomou (préfecture de l’extrême sud-est de la Rca), précisément au village Koubou situé à 17 km du chef-lieu, Obo, les ‘’Tongo-tongo’’ – rebelles ougandaises du LRA, ont lancé une attaque samedi 31mars dernier, contre les villageois. 48 heures après, le gouvernement et la Minusca ont, au cours d’un point de presse conjoint à Bangui, fait le point de la situation tout en annonçant la libération de 15 otages.

« Depuis samedi (31 mars) matin, il s’est trouvé que les éléments de l’Armée de résistance du seigneur (LRA) – rébellion ougandaise dirigée par Joseph Kony, ont pris en otage un certain nombre d’habitants, quinze (15) précisément, et sont partis avec eux en brousse », a déclaré à la presse, ce lundi 2 avril, le Ministre Ange Maxim Kazagui, Ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement.

Et de poursuivre, « à partir de cette attaque, les forces armées centrafricaines (Faca) et les éléments du contingent marocain de la Minusca ont décidé ensemble de lancer une poursuite. Cette poursuite a permis de retrouver les traces des otages et les ravisseurs et, après échanges de coups de feu avec les assaillants, nos forces conjointes ont pu, dans leur riposte ce jour-là, de libérer quinze otages et les ramener dans leur village de Koubou », a affirmé le Porte-parole du gouvernement qui poursuit qu’« il y a eu parmi eux (les otages), trois blessés légers qui sont rapidement pris en charge par le service médical de la Minusca. Une dizaine d’autres sont encore portée disparue, mais nous pensons que c’est dans la fuite qu’ils se sont éparpillés dans la nature et nous sommes convaincus qu’ils reviendront dans le village ».

Le Directeur de la communication de la Minusca, Hervé Verhoosel s’est félicité du succès de cette opération de libération des otages, en soulignant la détermination de la Minusca et du gouvernement de poursuivre de manière conjointe les interventions. « Partout où il y aura un déploiement de la Minusca ou des Faca, soit de la police soit de la gendarmerie, la Minusca veillera, comme elle le fait déjà aujourd’hui, à travailler main dans la main avec les forces nationales défense et de sécurité dans une complémentarité mutuelle », s’est-il réjouit. Et d’ajouter « les exemples des dernières opérations conjointes prouvent que ces patrouilles et déploiements communs fonctionnent bien. Les Faca connaissent bien leur région, leur langue, leur culture, ils savent communiquer mieux que quiconque avec la population et la Minusca est là, formée avec du matériel. Tant le gouvernement que la Minusca entend développer cette nouvelle approche d’intervention conjointes dans d’autres régions d pays, dans les prochains mois ».

Le Ministre Kazagui a terminé sur un ton de fermeté envers les groupes armés, à qui, il promet le feu dans les prochains jours.

Fred Krock

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here